Angers

Départementales 2015 – Maine-et-Loire. Arthur de Vitton et Agathe Gosset, candidats sur le canton N° 20 (Segré)

Arthur de Vitton et Agathe Gosset, candidats sur le canton N° 20 (Segré)

Arthur de Vitton et Agathe Gosset, candidats sur le canton N° 20 (Segré)

Arthur de Vitton : J’ai 23 ans et je suis actuellement en école de notariat dans une formation en alternance où j’effectue la moitié de mes cours en école et l’autre au sein d’une étude de notaires. Je suis père de famille depuis presque deux ans. Ma famille est originaire de la commune de Saint-Sauveur-de-Flée depuis bien longtemps, nombre de mes proches y sont nés. J’y ai passé de nombreuses vacances et ma famille et moi y avons marié ma soeur ainée il y a trois ans. Il suffit de visiter le cimetière de St Sauveur pour se rendre compte du lien qui me relie à ce territoire. Je suis militant au Front National depuis mon adolescence où j’ai effectué de nombreuses campagnes, tant au niveau national avec la présidentielle de 2012, qu’au niveau local où j’ai été candidat suppléant aux élections législatives, déjà sur la circonscription haute-angevine.

Agathe Gosset : J’ai 20 ans et je suis actuellement en deuxième année de Sciences Politiques à l’université. Ma famille et moi-même sommes originaires de Chazé sur Argos une petite commune à quelques kilomètres de Segré. Je milite depuis quelques années aux cotés du Front National de la Jeunesse en Anjou.

Pourquoi vous présentez-vous aux Départementales 2015 en Maine et Loire et quel est votre projet ?

Arthur de Vitton et Agathe Gosset : Premièrement, nous avons répondu à l’appel de Marine Le Pen qui, dans la dynamique des européennes de 2014, a décidé de porter les couleurs du Rassemblement Bleu Marine dans un maximum de cantons en France.
Deuxièmement, partant du constat que le conseil général, maintenant conseil départemental, est l’assemblée élue la moins connue de la République, notre but est de faire comprendre que durant les dernières années, le conseil général tenu d’une main de fer par l’actuel sénateur-maire Béchu, n’a servi que de rampe de lancement à ses ambitions. Résultat, une gestion désastreuse, de profondes divisions dans la majorité départementale et une hausse fulgurante des impôts locaux. Voilà les vérités que nous voulons rappeler.

Comment comptez-vous vous démarquer des autres candidats ?

Agathe Gosset et Arthur de Vitton : Par notre jeunesse évidemment ! Jeunesse en âge bien entendu, mais aussi et surtout jeunesse de nos idées. Sur le vingtième canton nous nous retrouvons avec en face de nous, le conseiller général sortant et maire de Segré Gilles Grimaud, vieux briscard de la politique, puis les candidats communistes dont l’âge est proportionnel à la vieillesse et à l’obsolescence de leurs logiciels politiques, et enfin une candidature écologiste qui tente vainement de faire oublier l’absence de candidat socialiste .. Le département et en particulier le Segréen, ont besoin d’une candidature jeune et enthousiaste, libérée des idées reçues et représentative d’un département actif et qui doit miser sur sa jeunesse débordante d’initiatives !
Les français en ont assez de voir toujours les mêmes têtes les représenter, les mêmes programmes cent fois répétés et jamais exécutés. Cette génération de politiciens n’a que trop duré.

Quelle sera la première mesure au niveau de votre canton que vous défendrez au Conseil Départemental une fois élu ?

Agathe Gosset et Arthur de Vitton : Nous exigerons du conseil départemental un audit sur la situation exacte de la fraude aux allocations en Anjou.
Nous sommes tous deux très sensibles à la situation préoccupante de l’artisanat local. Nous pèserons donc de tout notre poids pour que les chambres consulaires telles que la Chambre de Commerce et de l’Industrie et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat puissent donner aides et conseils gratuitement aux artisans afin que ceux ci (comme c’est le cas aujourd’hui) ne se sentent pas démunis par la complexité des appels d’offres des collectivités territoriales. L’artisanat et les petites entreprises sont le tissu économique du département et du pays. Quand les multinationales ferment des usines chez nous et licencient à tour de bras, l’artisanat et les petites entreprises tiennent le pavé et continuent à faire vivre des centaines de familles. Ce n’est que justice et équité de demander que ces derniers puissent répondre tout comme les grosses entités aux appels d’offres publics.

Si vous êtes élu, à qui allez-vous rendre visite en premier lieu sur votre canton?

Agathe Gosset et Arthur de Vitton : Aux petits commerçants du Segréen qui luttent contre l’ouverture dominicale de l’intermarché de Segré. Notre gouvernement joue un jeu dangereux à ainsi mettre en concurrence déloyale nos commerçants locaux et la grande distribution.
Nous irons aussi à la rencontre des sinistrés de l’éboulement de Segré, toujours en difficulté devant l’impuissance de Monsieur Grimaut, maire de la ville.

Un souvenir, un lieu, une personne que vous affectionnez en rapport avec votre canton ?

Arthur de Vitton : Bien évidemment, la demeure familiale de Saint Sauveur de Flée où j’ai tant de souvenirs de jeunesse. J’entretiens avec le rond-point de l’Europe de Segré, une relation très particulière puisque ce dernier fût un des nombreux endroits du Haut- Anjou où nombre d’automobilistes ont pu me voir l’été, tendre le pouce, afin de me rendre aux quatre coins de l’Ouest. Au demeurant, la gentillesse des segréens fit que je n’ai jamais eu à attendre très longtemps !

Agathe Gosset : Dans le Haut-Anjou j’aime tout particulièrement me promener sur les bords de la Mayenne entre Chateau-Gontier et Chambellay. J’ai aussi une affection particulière pour le prieuré de la Jaillette près de la commune de Louvaines.

Arthur de Vitton et Agathe Gosset, sont candidats sur le canton N° 20 (Segré) – Front National

L’ensemble des candidats aux élections départementales en Maine-et-Loire

La nouvelle application mobile Angers Info  est en ligne sur Google Play Store  et sur les plateformes Windows, plus d’infos, de vidéos et de services.

Publié le 25/02/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Comments

  • « J’entretiens avec le rond-point de l’Europe de Segré, une relation très particulière »

    LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL

    Grégoire 25 février 2015 14 h 25 min Répondre
    • Vous connaissez l’endroit ?

      HautAngevin 25 février 2015 14 h 33 min Répondre
  • Ils s’opposent aux « vieux » et à leurs vielles idées, que je n’approuve d’ailleurs pas. Mais eux, ont de très basses idées, aussi basse que leur âge !!! Et je désapprouve totalement !!!

    Knull Thomas 25 février 2015 20 h 22 min Répondre
  • Décidément ces gauchistes/centristes/verts/UMP n’ont que l’invective à la bouche ou au bout des doigts. Que ces jeunes gens s’impliquent en politique voila qui est bien pour notre avenir. Jusqu’à maintenant les élus de tous bords nous ont mené à ce que le département soit le plus endetté de France – quelle est leur solution : continuer et augmenter sans cesse les impôts devenus confiscatoires.
    J’encourage ces deux représentants du FN à continuer et leur souhaite : BONNE CHANCE.

    VIGILANTE49 26 février 2015 11 h 42 min Répondre
    • Ne racontez pas n’importe quoi, notre département n’est pas le plus endetté de France, loin s’en faut.
      En tout cas ils n’on font bien marrer les deux guignols endimanchés sur la photo

      federer roger 20 mars 2015 10 h 42 min Répondre
  • Bravo à vous de vous lancer en politique

    Il faut changer l’âge et les idées de nos élus

    Qui ne pensent qu’à eux et leur diaspora

    Quand a tout mou il devrait déjà être au tribunal pour abus de bien sociaux parce que ses p…es nous coûtent

    très cher

    Bonne chance

    Momo 49 26 février 2015 13 h 41 min Répondre
  • Pingback: Maine-et-Loire. Les candidats aux élections départementales. | My Angers.info

  • Quand ils disent qu’ils sont « originaires de… » où vivent-ils précisément? Vivent-ils vraiment dans ces communes, sur ce territoire dont ils disent vouloir défendre les intérêts?

    Boubounette49 9 mars 2015 12 h 38 min Répondre
  • Quand on vous regarde sur la photo on se dit  » ouah ! qu’ils sont jeunes  » mais en fait çà ne veut pas dire que vous n’avez pas les capacités à défendre les intérêts des habitants de votre canton. C’est à votre âge qu’on fait le plus de choses, qu’on ose les faire car ‘tout est possible’ , qu’on déborde d’idées, qu’on est plus réactif, et ce n’est pas sans réflexion ni sens des responsabilité…alors que les vieux, s’endorment sur leurs lauriers ou parce qu’ils sont fatigués de leur impuissance face aux « établis » indéracinables…alors fatigués ils font souvent juste du suivisme, pour leur confort aussi, et ce dans toutes les institutions hélas ! C’est la raison pour laquelle la France régresse complètement seul le PS se croit progressiste !
    Alors moi qui suis vieux…je garde espoir avec vous, car avec le programme  » clair et précis  » du FN et le dynamisme de votre jeunesse, vous allez avancer et faire bouger les lignes…Enfin ! Alors merci pour votre courage et votre détermination comme Marine, car il en faut face aux « étouffeurs » de l’UMPS !

    Obsevydial 14 mars 2015 16 h 36 min Répondre
  • C’est bien beau de cracher sur tout le monde, mais si les « vieux » sont pleins de défauts, quelles sont les atouts de 2 jeunes sans expérience ou très peu du monde politique, économique, social??? Quelque soit le parti je ne peux faire confiance à de si jeunes gens qui démarrent à peine dans la vie pour avoir de telles responsabilités!

    hennemann 16 mars 2015 13 h 56 min Répondre
  • Moi ces candidats me font peur. Ouest-France a quand même indiqué que ce jeune homme avait soutenu l’assassin du militant d’extrême gauche Clément Méric à Paris. Et ce jeune homme n’a pas démenti. C’est une honte d’accepter de tels candidats qui aiment la violence. Et pourtant je vote FN d’habitude mais pas ces jeunes là.

    Monique 17 mars 2015 11 h 21 min Répondre
    • Chère Madame,

      J’ai bien evidemment démenti toute l’histoire monté par Ouest-France, vous pouvez retrouver ci-joint mon interview sur RCF Anjou dans laquelle je m’explique sur cette supercherie.

      Bien à vous,

      Arthur de Vitton

      https://t.co/FzCohxRo3f

      Arthur de Vitton 20 mars 2015 9 h 22 min Répondre
  • Pingback: Maine-et-Loire. Les résultats du second tour des élections départementales | My Angers.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 − = 89

titre
titre