Départementales 2015 – Maine-et-Loire. Pascal Boileau et Daphné Raveneau, candidats sur le canton N°6 (Angers)

Pascal Boileau et Daphné Raveneau, candidats sur le canton N°6 (Angers)

Pascal Boileau et Daphné Raveneau, candidats sur le canton N°6 (Angers)

Pascal Boileau : « Natif d’Angers, dès les années 80 je me suis intéressé à la politique locale, témoin privilégié de par des engagements associatifs (radio locale, projet culturel). Marié, 2 enfants, j’ai été un acteur engagé dans les actions de démocratie participative, notamment dans le cadre de la politique de la ville à Trélazé où j’ai vécu 14 ans. Habitant Saint Barthélemy d’Anjou depuis 2005, j’ai participé aux 3 dernières élections municipales. Je suis investi dans la vie associative (administrateur de l’Association les Quartiers de la Morlière, président du Foyer Socio Éducatif de la Venaiserie entre 2010 et 2012), membre des instances consultatives locales.
Mon parcours professionnel s’inscrit dans le secteur culturel (Maison de la Culture, Printemps de Bourges, Mémoire de Pierre..), je suis gérant aujourd’hui d’une entreprise culturelle. »

Daphné Raveneau : « Seichoise depuis toujours, j’ai 48 ans, je suis mariée et mère de 2 enfants (19 et 11 ans). Des études sur Angers (Sociologie, Développement Local, Gestion…) et une longue expérience dans l’insertion sociale et professionnelle (notamment auprès des jeunes).
Je suis actuellement adjointe au Maire de Seiches, en charge de la jeunesse et des affaires scolaires. »

Pourquoi vous présentez-vous aux Départementales 2015 en Maine et Loire et quel est votre projet ?

Pascal Boileau : «Observateur attentif de l’évolution de notre territoire et de l’engagement politique de nos élus, je comprends le désintérêt grandissant de la majorité des électeurs (par l’abstention), face aux postures partisanes des ténors locaux. La réforme territoriale et le devenir du département sont une réelle opportunité de changer d’assemblée et de mode de fonctionnement, plus proche des citoyens et en proximité des territoires.
On ne peut plus ignorer la nécessité d’engager de réels changements dans nos fonctionnements face aux défis auxquels nous devons répondre (changement climatique, pollution, crise sociale et sociétale).
Mon engagement est avant tout citoyen pour une politique d’équité territoriale et un développement durable plus proche des habitants. »

Daphné Raveneau : « J’ai toujours été engagée, dans mes activités professionnelles (tournées vers le socio-économique), associatives (mouvement sportif, le rugby notamment, AMAP), ou politiques (chez les Verts), par ailleurs j’ai été conseillère municipale, et aujourd’hui adjointe.
Les élections départementales sont l’opportunité de s’impliquer plus encore dans une mutation positive de nos territoires. D’accompagner la réforme territoriale en y intégrant plus de participation citoyenne, d’équité, de proximité, de mixité sociale, réforme qui doit être nécessairement accompagnée du non-cumul des mandats et d’un véritable statut d’élu-e local-e. »

Comment comptez-vous vous démarquer des autres candidats ?

Dans un contexte départemental difficile (déficit budgétaire, chômage, demande sociale accrue), il ne s’agit pas de parachuter une politique nationale au local comme le font certains partis mais de renforcer l’action de proximité par le soutien du Département. Pour gagner en efficacité, nous coordonnerons nos choix avec les intercommunalités et la Région pour une meilleure cohérence de la dépense publique. Nous serons vigilants à l’application des directives en termes d’environnement et d’aménagement du territoire. Enfin nous associerons les citoyens à travers la mise en place de comités d’usagers (ex : transport) et par le biais de consultation sur les grands dossiers engageant la collectivité (ex : Terra Botanica).
Renforcer la démocratie et la proximité à l’échelle départementale sont nos objectifs pour une gestion responsable et un développement durable.

Quelle sera la première mesure au niveau de votre canton que vous défendrez au Conseil Départemental une fois élu ?

Le bilan négatif que nous laisse l’équipe sortante nous oblige à réajuster les priorités pour répondre aux besoins des citoyens que soit sur le chapitre du social, de l’habitat, des transports. Nous engagerons dès le début du mandat des chantiers importants sur la gestion de l’eau, l’agriculture l’accompagnement aux personnes en difficultés (personnes âgées, handicapés), le soutien d’activité pour les jeunes, le maintien des services publics en milieu rural….

Si vous êtes élu, à qui allez-vous rendre visite en premier lieu sur votre canton ?

Nous rencontrerons les élus, les travailleurs sociaux et les responsables associatifs des communes, , pour faire un état des lieux et définir des priorités d’action. Nous serons au service du territoire et à l’écoute des représentants locaux.

Un souvenir, un lieu, une personne que vous affectionnez en rapport avec votre canton ?

Pascal Boileau : «Le nouveau découpage du canton est vaste, de nombreux lieux méritent une attention particulière. J’en citerai deux : Montreuil sur Loir face à Boudré, où j’ai de la famille, lieu de promenade en canoé sur le Loir ou le long des rives. Autre lieu , je me souviens avoir visité l’atelier théâtre de Seiches sur le Loir et sa collection de costumes et de décors, nous avions emprunté quelques pièces pour le spectacle « Mémoire de Pierre » à Trélazé. »

Daphné Raveneau : « Les parfums de la campagne au rythme des saisons, les bords du Loir… Mes instits puis mes profs au collège… »

Pascal Boileau et Daphné Raveneau sont candidats sur le canton N°6 (Angers) – Europe Ecologie – Les Verts

L’ensemble des candidats aux élections départementales en Maine-et-Loire

La nouvelle application mobile Angers Info  est en ligne sur Google Play Store  et sur les plateformes Windows, plus d’infos, de vidéos et de services.

Publié le 25/02/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

83 − = 80

titre