Angers Loire Métropole présente la clause d’insertion professionnelle sur les chantiers des Hauts-de-St-Aubin

VD/Daniel Loiseau (à gauche), vice président d’Angers Loire Métropole, avec Frédéric Béatse (milieu), sur le chantier d’Aqua Vita dans les Hauts-de-st-Aubin

Dans les grands chantiers publiques voyant le jour dans le quartier des Hauts-de-St- Aubin, Angers Loire Métropole impose aux entreprises attributaires des marchés, d’embaucher, sur 5% des heures de travail totales consacrées aux chantiers, des personnes en difficulté professionnelle via des contrats de réinsertion.

Dans le quartier des Hauts-de-St-Aubin, une nouvelle structure devrait voie le jour fin 2013 : Aqua Vita, un centre aqualudique de 5000m2, pour 30 millions d’euros. Les travaux de ce chantier imposant ont maintenant commencés depuis un certain temps. Parmi les ouvriers du chantier, se trouvent des personnes en réinsertion professionnelle, au total de 11, dont 5 du quartier Verneau.

Ces contrats partent d’une volonté de la Ville d’Angers, et d’Angers Loire Métropole, d’imposer aux entreprises qui participent à la construction des nouveaux chantiers dans les Hauts-de-st-Aubin, que 5% des heures totales travaillées soient attribuées à des personnes en réinsertion professionnelle. Des personnes qui, si possible, vivent dans le quartier où le chantier est construit.

Sur le chantier d’Aqua Vita, cela représente un objectif de 13 450h de travail. Pour tous les chantiers concernés, et pas seulement dans le quartier des Hauts-de-st-Aubin, l’objectif sera dont d’effectuer, en 2013, 150 000h de travail par des personnes en réinsertion professionnelle, c’est-à-dire du travail pour environ 150 personnes. Les ouvriers recrutés ne sont pas pour autant novices dans le secteur du bâtiment, ils ont tous eu une expérience ou une formation professionnelle en rapport avec le BTP. Pour le chantier d’Aqua Vita, les personnes ont été embauchées par l’entreprise SOGEA, via A2I, une entreprise de travail temporaire d’insertion. L’un des dirigeants de SOGEA tempère : « Ces clauses d’insertion professionnelle sont aussi possibles car la conjoncture économique permet d’embaucher ces personnes ».

Valentin Davodeau

Publié le 26/02/2013

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

49 + = 55