Culture

Le Château du Plessis-Macé accueille 10 compagnies avec Anjou Théâtre

Publié

le

Pour ce premier semestre de l’année 2021, avec Anjou Théâtre, le Château du Plessis-Macé va accueillir dix compagnies après avoir réalisés un appel à projet en résidence.

Pour les compagnies théâtrale, poursuivre le développement de leurs projets est indispensable. Seulement, elles ont besoin d’évoluer sur scène durant le processus de création d’une pièce. Pour les aider, l’EPCC Anjou Théâtre appuyé par les collectivités a lancé, en décembre 2020, un appel à projets en résidence. Dix compagnies ont été retenues et seront accueillies au Château du Plessis-Macé durant le premier semestre 2021. Les compagnies Plumes, Fine Mouche production, Mesdemoiselles, Les Sélène, Thé à la rue, Mona Blank, La Belle Chute, NoMORPa, CITRON et ROSILUX pourront profiter du confort logistique et technique d’une salle de théâtre et de l’accompagnement des équipes du lieu. Cette initiative leur offre un espace de respiration salutaire pour avancer plus concrètement et sereinement sur leur projet de création.

Une résidence et un soutien financier

Les dix compagnies seront accueillies, tour à tour, durant une à deux semaines jusqu’à la fin du mois de mai. Anjou Théâtre soutient également les compagnies par un apport financier allant jusqu’à 3000 euros sous la forme d’une coproduction de leur pièce. Ce dispositif s’articule pleinement avec les autres mesures d’aide à la création mises en oeuvre sur le territoire. Avec ce dispositif, Anjou Théâtre poursuit sont engagement pour « rendre accessible la création théâtrale et défend une démarche de transmission vers les publics« . Les compagnies accueillies en résidence au Château du Plessis-Macé portent un projet artistique de qualité mais sont aussi pleinement engagées dans une approche éducative sur le territoire : ateliers, projets de médiation itinérants, temps d’échanges avec le public lors de représentations… Durant leur résidence, elles pourront donc mettre en oeuvre des actions pour permettre au public de mieux appréhender le processus de création d’une oeuvre théâtrale.

Les compagnies dévoileront leur pièce en fin de résidence et Anjou Théâtre s’engage à promouvoir
leur création auprès des publics et de professionnels du secteur pour les faire rayonner au-delà du territoire, et ainsi préserver la richesse théâtrale du Maine-et-Loire.