Angers

Quel avenir pour le troisième âge ?

Publié

le

MN/ Signature de la Charte de gouvernance MAIA-PAERPA par Christophe Béchu et de Marie-Sophie Desaulle, directrice de l’ARS.

Le nombre de bénéficiaires d’allocation personnalisé d’autonomie (APA) est face à 1 million en 2006 et l’on pourra supposer qu’il sera en forte augmentation d’ici 2020. Toujours plus vieux, le nombre de sages de l’hexagone ne cesse d’augmenter en raison des meilleurs conditions de vie et du progrès des soins médicaux.

Personne ne peut se désintéresser d’un tel problème qui concernera toutes les familles et bientôt notre société toute entière. Prévoir des établissement d’accueil, former du personnel compétent, assurer le coût du vieillissement… Impossible de fermer les yeux sur l’ensemble des mesures drastiques à prendre à l’encontre d’une catégorie qui ne cesse d’augmenter.

Aujourd’hui, en ce Lundi 25 Février, se tenait la signature de la charte de gouvernance , en présence du président du Conseil général de Maine et Loire Christophe Béchu et de Marie-Sophie Desaulle, directrice de l’ARS (agence Régionale de la Santé) , afin de renforcer la coordination de l’ensemble des acteurs et faciliter ainsi le parcours de soin et santé des habitants de Maine-et-Loire.

Quand est-on réellement vieux ? Lorsque l’on est dépendant, grabataire, dépourvue de toute autonomie ou encore incapable d’assumer sa vie quotidienne ? Une notion relative qui dépend de l’époque et du regard que porte notre monde sur les personnes âgées. Entre 2010 et 2016, l’augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes en Maine-et-Loire s’estime à 16 % et selon l’INSEE, cette évolution sera de 40 % d’ici à 2030. Il est donc aujourd’hui inévitable de se pencher sur le vieillissement de la population et l’ensemble des conséquences que cela entraîne. En effet, les différentes pathologies que les personnes âgées développent ont conduit les acteurs à réfléchir à de nouvelles prises en charge des usagers du système de santé, en mobilisant à la fois les acteurs de soins et ceux des secteurs médico-social et social. C’est pourquoi, le Conseil général de Maine-et-Loire et l’Agence Régionale de Santé (ARS) ont souhaité s’associer pour mieux répondre aux besoins des personnes malades d’Alzheimer, des personnes âgées en perte ou en risque de perte d’autonomie et de leurs proches.

L’ARS ou agence régionale de santé met en œuvre une réelle politique régionale de santé qui a pour action principale d’améliorer la santé de la population et de renforcer l’efficacité du système de santé. Cette agence centre son approche sur la personne et sur un accès égalitaire au soin ou à la santé. De plus, des maisons départementales de l’Autonomie (MDA) ont été mis à disposition des personnes confrontées à la perte d’autonomie. Ces lieux seront des guichets uniques pour tous les droits et prestations des personnes en situation de handicap et pour les personnes âgées sollicitant l’Allocation départementale d’autonomie (Adapa). A ceci, s’ajoute un plan national Alzheimer : le dispositf MAIA ( maison pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer). Ces nouvelles infrastructures viseront, par le biais de méthodes innovantes, à développer un processus d’intégration des bénéficiaires et permettra de construire un réseau de partenaires pour les soins, les services et l’accompagnement des personnes. Elle permettront à toutes personnes d’avoir accès à différents types de soins, quelque soit son mode d’entrée dans le dispositif (médecin traitant, consultations mémoire, Clic,…). Quarante nouveaux dispositifs MAIA seront implantés sur le territoire national. Trois zones du Maine-et-Loire bénéficieront de l’ensemble de ces dispositifs:Angers-Segré, Sud Maine-et-Loire et Est Maine-et-Loire.

Le vieillissement de la population et la prise en charge de la dépendance constituent donc un réel défi pour l’avenir du territoire.

Mona Gautier

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 23 = 25