Angers

Départementales 2015 – Maine-et-Loire. Camille Guillermet et Patrick Morineau, candidats sur le canton N°2 (Angers)

Publié

le

Camille Guillermet et Patrick Morineau, candidats sur le canton N°2 (Angers)

Camille Guillermet et Patrick Morineau, candidats sur le canton N°2 (Angers)

Camille GUILLERMET, 18 ans, angevine depuis l’école maternelle, étudiante en « langues étrangères appliquées ». Passionnée de communication et des langues, elle envisage poursuivre des études de maitrise à l’étranger pour s’imprégner des données internationales de la vie future des générations de jeunes actifs français.

Patrick MORINEAU, 64 ans, domicilié en Anjou, retraité cadre et entrepreneur, principalement de l’industrie du bois pendant une trentaine d’année, après avoir exercé d’autres métiers. Ancien sportif international, il s’investit auprès de jeunes dans le fonctionnement d’un club sportif. Attaché aux libertés fondamentales, il participe activement à la gestion d’un établissement d’enseignement privé. Il a également participé bénévolement aux activités d’une association caritative de laquelle il a été exclu lorsque son engagement au Front National a été connu des salariés de cette association.

Pourquoi se présenter aux élections départementales ?

Le Front National, c’est :
La conscience réelle de la situation internationale,
La lucidité de la connaissance de la France actuelle,
Le pragmatisme des solutions proposées,
La détermination dans l’action à mettre en œuvre.

Nous nous présentons pour faire émerger ces principes dans la gestion des domaines de compétence du Département.

Comment se démarquer des autres candidats ?

Nous n’aurons comme priorité que la rentabilité maximum de chaque euro dépensé, dans l’intérêt direct des habitants et contribuables de Maine et Loire. Nous n’avons pas de prétention de « marquer » notre mandat par une réalisation prestigieuse ou une action de reconnaissance couteuse pour le contribuable.
Pour les mêmes biens, l’imposition départementale à la Taxe Foncière a augmenté globalement (bases + taux) de 92 % entre 2008 (début du présent mandat de la plupart des conseillers généraux actuels) et 2014. Et pourtant les finances départementales sont dans l’état que l’on sait !
Il est temps d’avoir un autre comportement pour diriger les affaires départementales !

Première mesure au niveau du canton à défendre au Conseil Départemental ?

Les moyens financiers du Département étant très limités et les compétences d’intervention des futurs conseillers n’étant pas encore clairement établies, il est imprudent de se lancer sur des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient ! Il est d’ores et déjà certain que le Département conservera sa compétence relative au financement de la solidarité des personnes en difficulté et la sauvegarde de l’enfance défavorisée. Cela utilise plus de la moitié des ressources budgétées. Il semblerait que l’entretien et l’amélioration des routes départementales restent de la compétence départementale. En ce qui concerne les collèges d’enseignement, rien ne semble encore arrêté. Par contre, la compétence relative aux transports scolaires et départementaux va probablement passé à la Région. Difficile donc de définir une priorité aujourd’hui.
La priorité sera de redresser les finances départementales. Le Conseil Général ayant décidé de vendre certains biens immobiliers, nous veillerons à ce que le produit de ces ventes vienne en remboursement partiel de l’endettement ou au financement d’investissements durables en autofinancement. Il est également primordial de permettre aux entreprises locales de concourir pour l’attribution des marchés publics financés par le Département et les autres collectivités locales et d’emporter ces marchés.

Qui rencontrer en premier sur le canton en cas d’élection ?

La correction impose de rencontrer dès que possible les maires des communes du canton, ainsi que le président de la communauté d’agglomération (en fait le maire d’Angers). Il convient également de rencontrer le Préfet. Dans le souci de l’efficacité il est indispensable de rencontrer les présidents d’associations intervenant sur le canton dans les domaines sociaux, culturels, sportifs et patrimoniaux, qui sont partiellement ou totalement financées par le Conseil Général-Départemental.

Souvenir en rapport avec le canton ?

En ce qui concerne Patrick Morineau, il s’agit d’une course à l’aviron sur la Maine qui se disputait en hiver entre Bouchemaine et Angers, en aller-retour sur une quinzaine de kilomètres, il y a une quarantaine d’années. C’était dur et il y avait souvent de la vague et du vent, mais c’était une belle épreuve ! Comme lieu, il y a la résidence de M Mercier, célèbre illustrateur, qui ouvrit souvent ses portes au Festival d’Anjou et contribua à ancrer la réputation d’excellence de cet évènement.

Camille Guillermet et Patrick Morineau sont candidats sur le canton N°2 (Angers) – Front National

L’ensemble des candidats aux élections départementales en Maine-et-Loire

La nouvelle application mobile Angers Info  est en ligne sur Google Play Store  et sur les plateformes Windows, plus d’infos, de vidéos et de services.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Pingback: Maine-et-Loire. Les candidats aux élections départementales. | My Angers.info

  2. Pingback: Les résultats du premier tour des élections départementales dans le Maine-et-Loire [en direct] | My Angers.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 + = 76