Angers

Kwal unplugged au Quai à Angers

Publié

le

Kwal est le nom de scène de Vincent Loiseau, artiste musicien polyvalent, né à Angers (France) en 1978.

Kwal se définit plus comme artiste que par rapport à un style, sa musique étant à la croisée de plusieurs chemins : slam, chanson, musique du monde et hip hop.

Ses influences sont multiples : dans sa musique, on retrouve, dans un ensemble unique de par son originalité mais parfaitement cohérent, des éléments de tous les styles musicaux qui lui sont chers : les envolées poétiques du slam-rap d’un Saul Williams, les percussions groove d’un Timbaland, les ambiances jazz ou trip-hop d’une Nina Simone ou d’un Portishead, les sonorités ethniques d’un Salif Keita ou de la musique traditionnelle du Moyen-Orient.

Vincent Loiseau a suivi au cours de son enfance des études de solfège, puis de violon, au Conservatoire national de région d’Angers.

Auteur-compositeur et interprète de ses morceaux, Kwal est musicien accompli et touche à tout, passionné d’instruments traditionnels, notamment à cordes, du monde entier. Un long passage au conservatoire lui a permis d’être en mesure d’écrire aujourd’hui notamment pour des quatuors à cordes, et de développer aussi des capacités de producteur artistique pour d’autres artistes, comme Guerebou Kounkan ou Lassy King Massassy, musiciens maliens.

Passionné de cultures et de rencontres humaines, la musique de Kwal l’a poussé à voyager un peu partout dans le monde, du Japon au Québec, de l’Inde au Mali, en passant par le Moyen-Orient. Force de ses expériences humaines à travers le monde et dans sa vie personnelle, la musique de Kwal est à son image : ouverte sur le monde.

Par ailleurs, cet artiste accompli écrit des contes et ramène de chacun de ses périples des reportages écrits ou filmés.

Il avait laissé ses fidèles dans un univers de chanson-slam peuplé de petites histoires de sale vécu et de sourires d’espoir. L’artiste angevin Vincent Loiseau est de retour dans les bacs en mars 2011 et étrenne, au Quai, son nouveau spectacle, avant de prendre les routes d’ici et d’ailleurs.

Plume polyglotte s’aventurant dans les spectacles solos, les collaborations (le nouveau spectacle d’Annabelle Sergent, P.P. les p’tits cailloux, créé au Quai le 2 février 2010) et dans les rangées des librairies, Kwal creuse un même sillon langagier en de multiples écrins. Celui-là sera plus musical : « Je reste dans le domaine de la chanson-world mais en changeant d’environnement sonore. Les boucles électro-hip-hop du précédent projet sont remplacées par des instruments acoustiques ».

Un son plus fouillé donc, avec le renfort de cordes, percussions et instruments méditerranéens, mais aussi contrebasse, accordéon et guitare. Les textes, plus ramassés, content des histoires du temps présent, petites chroniques humoristiques sur des thèmes profonds. « Les gens aiment qu’on leur raconte des histoires. Et il n’est pas nécessaire de disserter sur les problèmes de la société pour passer un message. » Un message de sage que Kwal partage sur scène avec une dizaine de musiciens, dans le plus simple appareil sonique.

Vincent Loiseau, alias Kwal, s’est trouvé une voix sur Là où j’habite, troisième album confirmant sa mutation. Il présente une soirée carte blanche à l’issue d’une semaine de résidence au Quai, avec de nombreux artistes invités… Un concert surprises et surprenant en perspective !

Il sera présent au Quai en résidence et en concert et avec ces musiciens, le 14 et 15 mars 19H30

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + = 21