Angers

Angers : Quid des grandes enseignes ? Le constat des angevins.

Publié

le

Angers : le manque d'attractivité du centre ville pousse certains commerçants a fermer leur porte , au vue d'une affluence décevante

Angers : le manque d’attractivité du centre ville pousse certains commerçants a fermer leur porte , au vue d’une affluence décevante

Il y a plusieurs mois, en novembre 2014, le premier KFC d’Angers était inauguré en grande pompe à Espace Anjou, l’occasion pour le maire d’Angers de féliciter cette implantation « qui apporte emplois et attractivité » au territoire. Alors si le succès de ce nouveau restaurant n’est pas à remettre en cause, l’enseigne américaine avec un pouvoir attractif, est encore bien seule dans le paysage angevin.

C’est un fait, les grandes franchises commerciales sont dorénavant un argument de poids qui assure en partie l’attractivité d’une ville. Alors, Angers et son centre-ville manque-t-elle de grandes enseignes attrayantes ?

En décembre 2013, Christophe Béchu alors candidats aux élections municipales avait présenté son projet de soutien au commerce de la ville, estimant par la même occasion que « trop de vitrines sont devenues vides (et que) trop d’enseignes nationales sont absentes d’Angers » . Quinze mois plus tard le constat est le même. Ni les ‘Starbucks’ et autres ‘Nespresso’ tant espéré n’ont ouvert leurs portes à Angers. Au contraire, nombreuses sont les boutiques à mettre la clé sous la porte faute d’affluence.

Pourtant, l’attente est toujours grande pour de nombreux angevins, Paul , 21 ans est étudiant à l’université Saint Serge, il est favorable à l’implantation de ces grandes firmes «Quand on voit le succès du ‘KFC’ ou encore de ‘Subway’ , je ne vois pas pourquoi on se priverait d’en attirer d’autres , ce serait un vrai plus pour la ville, histoire de redynamiser un peu le centre-ville, qui paraît parfois endormi»

Même constat pour Nathalie, une enseignante de 33 ans « Il est temps qu’Angers ouvre ses portes aux grandes enseignes comme ‘Strabuck’ , on a fait un premier pas avec «’l’Attol’ mais il faudrait maintenant penser à les installer en ville, ça permettrait d’augmenter l’attractivité de la ville»

De son côté , Philippe, 42 ans déplore le manque de potentiel client en centre-ville « Quand je vois qu’à côté de chez moi chaque année les enseignes changent et de nouveaux propriétaires arrivent , je me dis qu’il serait peut-être temps d’amener de la nouveauté et de l’animation pour attirer les gens en ville ». Même s’il confie ne pas chérir particulièrement ce type de grandes enseignes américaines.

Alors si les Angevins semblent plutôt enclins à accueillir ces grandes firmes, le chemin est encore long pour les voir s’ouvrir au sein du centre-ville, mais il paraît clair que la dynamisation du centre passe par l’ajout de nouveaux magasins favorisant l’animation et donc l’affluence dans les années à venir.

Evans Dupuy

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
7 Commentaires

7 Commentaires

  1. chris

    10 mars 2015 at 8 h 56 min

    sinon il y a aussi d’autres choses à faire: détaxer les petits indépendants qui souhaitent installer leurs enseignes dans le centre ville pour les faire se développer.

  2. lien

    10 mars 2015 at 10 h 41 min

    Bonjour pour répondre a votre question pourquoi trop de vitrine vide?
    Voici une réponse certains loyer son trop cher pour des emplacements et des vitrines qui ont leur chiffre d affaire en baisse. Les loyers pour la ville devraient suivre le chiffre d affaires des enseignes; il y a déja tant de taxe a payé que vous allé faire mourir les commerces dans certaines zone

  3. Olivier

    10 mars 2015 at 12 h 00 min

    Les chiffres des comptages piètons par la CCI49 sont implacables: baisse de la fréquentation depuis le Tram et L’Atoll.
    Deux décisions de nos élu(e)s; les mêmes qui nous mettent 100.000 m2 de nouvelles surfaces commerciales dans les dents et qui s’intérrogent sur l’état des centres-villes?!
    Moins d’habitants à Angers au bénéfice des communes périphériques, des zones d’activités pour les emplois, donc pourquoi voudriez-vous que les gens viennent à Angers faire leurs achats?
    Ils vivent, travaillent et consomment en périphérie, parfaitement logique.
    On parle du centre-ville d’Angers, mais parceque la plus-part des autres centre-villes ont déjà tout ou partie disparues.
    Si vous ajouter la crise et internet, vous mesurez que la vacance des locaux commerciaux n’en est qu’à son début, où et quand cela s’arrêtera-t-il ? Inverser la tendance? Personne n’y croit!

  4. Fabien Rebours

    11 mars 2015 at 14 h 20 min

    Il manque cruellement d une attractivité économique ( entreprise industrie créateur d emploi de masse) avant de voir refleurir la pérennité de nos commerces et l attractivité pour de nouvelles enseignes. Créer de nouvelle zone de commercialité en périphérie est un mauvais calcul…valorisons et protégeons déjà l existant. Il n’y a pas plus d emploi sur la ville, c est ça la priorité, le reste suivra
    Fabien Rebours
    Président du GEC

  5. Olivier

    11 mars 2015 at 16 h 37 min

    Des enseignes qui cherchent a s’implanter à Angers n’obtiennent pas de RdV avec la Mairie depuis deux mois; c’est pas génial non plus…
    Messages sans rappel des élus au commerce, c’est dommage

  6. Dr Joke

    12 mars 2015 at 0 h 04 min

    Pareil dans toutes les villes où les centre ville peinent, mais Angers est encore plus à la ramasse que les autres.
    Il faut toujours aller à Nantes pour trouver une boutique pour goûter son café préféré, quoi qu’en avait promis le maire. KFC est arrivé seulement en 2014!!! (promesse de campagne facile puisque le permis de construire était délivré AVANT les élections)Et existait à Nantes, Le Mans, Poitiers, Tours, Cholet, etc.. des années avant.
    Envie d’un Whopper? Ben au Mans c’est ouvert, à Nantes dans quelques semaines.. C’est pas demain que Burger King sera là. En 2047 peut être?
    Pouvoir d’achat? : Primark cherche des emplacements. Mais c’est à se demander s’il est fait quelque chose pour attirer des enseignes.
    Il faut toujours et encore aller à Nantes, sinon attendre nos 80 printemps car Damart, ça on a !

  7. thierry

    13 mars 2015 at 13 h 50 min

    bonjour a tous ,a l’age de 33ans ,la ville d’angers a évoluer en positif et négatif ,avec les 35h moins d’emploie ,les gens achetent surtout centre commerciaux leur course ( dite pas l’inverse,de nombreuses boulangerie artisanal ont disparue face au point chaud industriel du centre ) dans le centre a part la fnac mais vente limiter comparer a saturne avant ,les gens vont agglo ,limite obliger d’avoir une voiture (je vois peu de personne se balader avec frigo ou machine a laver en tram ou bus ATOLL -centre ville) l’emploie + de demande que d’offre ,les locations augmentations,la crise a été terrible mais pour d’autre un bon moyens pour augmenter et des gains , ramener des commerces comme KFC sa peut etre positif pour limiter certains kebab macdo,quick mais niveaux emplois a la chaine USA que CDD,stage ou non? donc le centre ville peut etre positif si niveau loyer commercial peut etre positif ,si les gens font un effort de prendre meme 1 pain a la boulangerie de quartier ou chez le boucher du coin, carrefour et geant sont heureux au détriment du centre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 − 60 =