Angers

Angers : Quid des grandes enseignes ? Le constat des angevins.

Publié

le

Angers : le manque d'attractivité du centre ville pousse certains commerçants a fermer leur porte , au vue d'une affluence décevante

Angers : le manque d’attractivité du centre ville pousse certains commerçants a fermer leur porte , au vue d’une affluence décevante

Il y a plusieurs mois, en novembre 2014, le premier KFC d’Angers était inauguré en grande pompe à Espace Anjou, l’occasion pour le maire d’Angers de féliciter cette implantation « qui apporte emplois et attractivité » au territoire. Alors si le succès de ce nouveau restaurant n’est pas à remettre en cause, l’enseigne américaine avec un pouvoir attractif, est encore bien seule dans le paysage angevin.

C’est un fait, les grandes franchises commerciales sont dorénavant un argument de poids qui assure en partie l’attractivité d’une ville. Alors, Angers et son centre-ville manque-t-elle de grandes enseignes attrayantes ?

En décembre 2013, Christophe Béchu alors candidats aux élections municipales avait présenté son projet de soutien au commerce de la ville, estimant par la même occasion que « trop de vitrines sont devenues vides (et que) trop d’enseignes nationales sont absentes d’Angers » . Quinze mois plus tard le constat est le même. Ni les ‘Starbucks’ et autres ‘Nespresso’ tant espéré n’ont ouvert leurs portes à Angers. Au contraire, nombreuses sont les boutiques à mettre la clé sous la porte faute d’affluence.

Pourtant, l’attente est toujours grande pour de nombreux angevins, Paul , 21 ans est étudiant à l’université Saint Serge, il est favorable à l’implantation de ces grandes firmes «Quand on voit le succès du ‘KFC’ ou encore de ‘Subway’ , je ne vois pas pourquoi on se priverait d’en attirer d’autres , ce serait un vrai plus pour la ville, histoire de redynamiser un peu le centre-ville, qui paraît parfois endormi»

Même constat pour Nathalie, une enseignante de 33 ans « Il est temps qu’Angers ouvre ses portes aux grandes enseignes comme ‘Strabuck’ , on a fait un premier pas avec «’l’Attol’ mais il faudrait maintenant penser à les installer en ville, ça permettrait d’augmenter l’attractivité de la ville»

De son côté , Philippe, 42 ans déplore le manque de potentiel client en centre-ville « Quand je vois qu’à côté de chez moi chaque année les enseignes changent et de nouveaux propriétaires arrivent , je me dis qu’il serait peut-être temps d’amener de la nouveauté et de l’animation pour attirer les gens en ville ». Même s’il confie ne pas chérir particulièrement ce type de grandes enseignes américaines.

Alors si les Angevins semblent plutôt enclins à accueillir ces grandes firmes, le chemin est encore long pour les voir s’ouvrir au sein du centre-ville, mais il paraît clair que la dynamisation du centre passe par l’ajout de nouveaux magasins favorisant l’animation et donc l’affluence dans les années à venir.

Evans Dupuy

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
7 Commentaires

7 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 26 = 28