Culture

Angers pousse le son dans la galerie Jean Lurçat avec le Concert de la Loge

Publié

le

Après des tests PCR négatifs, Le Concert de la Loge et Julien Chauvin enregistrent une édition de Vivaldi. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

En septembre dernier, la ville d’Angers lançait « Angers pousse le son », une semaine de captation dans des monuments historiques d’Angers, avec de nombreux artistes. 350 000 vues plus tard sur les réseaux sociaux, la ville accueille le « Concert de la Loge et Julien Chauvin » pour l’enregistrement d’une édition de Vivaldi.

Après avoir réuni plus de 350 000 visionnages sur le web, Angers pousse le son se poursuit en ce mois de mars avec la réception, dans la galerie Jean Lurçat, de 15 artistes du Concert de la Loge et de Julien Chauvin. Pendant trois jours, les artistes vont enregistrer le deuxième volume de l’édition de Vivaldi. Pas de captation vidéo, mais une captation sonore dans un lieu magique « ce concert est enregistré dans ce lieu (galerie Jean Lurçat) choisi par l’ingénieur du son. Il y a une bonne résonance et le son des instruments convient parfaitement avec ce lieu » raconte Nicolas Dufetel, adjoint à la culture et au patrimoine de la ville d’Angers.

Rassembler la culture et le patrimoine

Pour rappel, cet événement, qui ne devait durer qu’une semaine en septembre 2020 se poursuit et va durer sur une grande période de l’année 2021. « On attend la réouverture des lieux culturels, mais cela permet de garder la vie de ces monuments. Dans une période difficile, on associe la culture et le patrimoine pour montrer aux angevins que la vie se poursuit » exprime Nicolas Dufetel, à l’origine de ce projet. Un projet qui est donc amené à se pérenniser développe l’adjoint au maire « l’objectif est de montrer aux artistes que nous sommes présents pour les accompagner. C’est pour cette raison que les artistes accueillis en septembre seront, pour certains, inviter à jouer devant le public angevin une fois que les concerts seront autorisés« . D’autres artistes seront présents pour participer à ce dispositif, mais la ville est toujours en phase de négociation. Une chose est sûr, Angers poussera le son jusqu’en 2022 pour conserver la vie dans des monuments peu connus du grand public.

Le concert de la loge et julien chauvin enregistrent une édition de vivaldi
Crédit : jimmy joubert / angers info