Angers

La carte Cezam et partenaires ne font plus qu’une

Publié

le

Rose-Marie Veron en compagnie de Philippe Bourgeteau présente la nouvelle carte Bi-face

Angers – Ce matin à la maison de quartier de Belle-Beille, Rose-Marie Véron, déléguée à l’Action et à l’Animation Sociales, à la Santé et au Handicap et à la vie associative expliquait le lancement de la carte bi-face « partenaires/cezam ». Elle était accompagnée de Philippe Bourgeteau, directeur de l’inter-CE DACC (association départementale des comités d’entreprises), Bénédicte Le Guay, responsable de la cohésion sociale au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et de trois représentants de l’association Fil à linge.

La carte « partenaires » délivrée par le CCAS de la ville d’Angers existe depuis plus de 10 ans et offre des tarifs privilégiés aux angevins bénéficiaires sur les activités sportives et culturelles notamment. En 2011, cette carte comptait environ 7000 acquéreurs alors que la ville estime à 12000 le nombre total de bénéficiaires potentiels.

En parallèle, il existait la carte Cezam disponibles pour les salariés grâce aux comités d’entreprises (80 000 salariés rattachés à l’inter-CE DACC dans le Maine et Loire).

Ces deux cartes ne forment désormais plus qu’une grâce à un partenariat entre l’inter-CE DACC et le CCAS. C’est la première fois qu’un dispositif de ce genre est mis en place en France. La carte bi-face, délivrée gratuitement donne droit principalement à des réductions sur de nombreuses activités sportives et culturelles ainsi que sur les loisirs. Concrètement, une place de cinéma à 8€ est réduite à 6€90.

Pour bénéficier de cette nouvelle carte bi-face il faut être âgé de 18 ans, être domicilié à Angers et avoir un quotient familial inférieur ou égal à 706€. Ce quotient se calcule en fonction des revenus, des allocations et de la composition familiale. Il correspond approximativement à un SMIC perçu pour une personne seule et sans enfant. Elle est également disponible pour les retraités.

La carte a le même support et contient les mêmes avantages pour tous les bénéficiaires afin de «ne pas être dans une logique de stigmatisation» précise Philippe Bourgeteau.

Disponible dans toutes les mairies de quartier, au centre communal d’action sociale et à la direction des Sports et loisirs, elle est également disponible pour les personnes ayant déjà une carte « partenaires » en cours de validité.

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 − 25 =