Angers

Joël Bigot répond à l’association « Stop rocade »

Publié

le

Suite à une tribune publiée sur notre site par l’association « Stop-rocade », Monsieur Joël Bigot a souhaité répondre aux propos tenus par l’association.

« L’association « Stop-rocade », sans jamais demander à me rencontrer pendant cette période de campagne électorale, a cru bon attaquer une des propositions que je formule concernant le contournement sud de l’agglomération angevine.

Il convient d’abord de rétablir la vérité sur les propos que l’on me prête.

Nulle part, je n’évoque une « rocade sud » avec toutes les connotations péjoratives que l’association véhicule.

J’ai toujours dit :

-Qu’il fallait poursuivre et terminer le contournement routier de l’agglomération d’Angers. Si le Conseil général n’avait pas tant tergiversé dans ce dossier, nous n’en serions sans doute pas là.

-Que j’étais ouvert à l’étude de tous les tracés possibles en tenant compte de tous les paramètres à mesurer (population, économie, environnement, efficacité, coût…). Cf ma déclaration en conseil d’agglomération le 10 novembre 2010.

Si l’association avait bien pris le soin de lire l’ensemble de mes propositions, elle aurait vu que celle-ci étaient globales :

Je fais aussi la proposition d’une adaptation des transports en commun pour les communes ligériennes du canton afin que les horaires et les cadences soient plus adaptés à la demande. J’ai également formulé le souhait d’installer des pôles multimodaux à l’entrée de l’agglomération pour permettre de quitter sa voiture et d’utiliser un moyen de transport alternatif (deux roues, bus, tramway…). Je fais également en sorte que dans les documents d’urbanisme d’agglomération actuellement en cours d’élaboration, soit inscrite la prolongation de la ligne 1 du tramway jusque dans le futur quartier des Hauts-de-Loire

Depuis ma prise de position, d’autres candidats, y compris sur le canton, ont déclaré être favorables à cette liaison sud.

Je ne suis pas de ceux qui cachent la poussière sous le tapis. Il y a un véritable problème pour les habitants des Ponts-de-cé et en particulier ceux des boulevards Gallieni et amiral Chauvin et du Sud Loire en général qui souffrent de la situation actuelle.

Il en va de la qualité de vie des habitants et du développement économique du sud Loire qu’il faut absolument préserver. Chaque maire rencontré au cours de la campagne m’a conforté dans cette vision.

Maire des Ponts-de-Cé, il serait irresponsable de laisser se dégrader une situation déjà très largement critique pour les habitants et les riverains concernés.

Jeter l’anathème est une chose aisée, faire preuve de responsabilité et de courage pour préparer l’avenir de nos enfants en est une autre. »

Joël Bigot

 

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Laurent

    21 mars 2011 at 19 h 42 min

    La reponse de Monsieur Bigot est peu claire. Il commence par dire qu’il n’est pas favorable a la Rocade Sud pour dire plus tard dans l’article qu’il est favorable a la liaison Sud. Et la liaison Sud,c’est… un projet de Rocade ! Vive la langue de bois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

78 − 72 =