Départementales 2015 – Maine-et-Loire. Hermine Gosset et Jean-Eudes Gannat, candidats sur le canton N°7 (Angers)

Hermine Gosset et Jean-Eudes Gannat, candidats sur le canton N°7 (Angers)

Hermine Gosset et Jean-Eudes Gannat, candidats sur le canton N°7 (Angers)

Hermine Gosset: J’ai 20 ans et suis cette année en classe préparatoire aux concours d’orthophonie. Ma famille et moi-même habitons actuellement Chazé-sur-Argos et sommes en Anjou depuis un peu plus de neuf ans. C’est une région que nous affectionnons particulièrement.
Je suis militante au Front National de la Jeunesse en Anjou depuis quelques années.

Jean-Eudes Gannat; J’ai 20 ans également, j’ai grandi en pays angevin et j’y ai fait mes études. Je reviens d’un an au Maroc où j’ai monté un club dédié aux réseaux franco marocains pour le compte d’une boite française. Actuellement auto entrepreneur, issu d’une famille militante et patriote, je me présente avec ma binôme pour le canton d’Angers 7 sous l’étiquette FN, mouvement pour lequel je milite activement depuis 2008.

Pourquoi vous présentez-vous aux Départementales 2015 en Maine et Loire et quel est votre projet ?

Après les succès des municipales puis des européennes, nous voulons continuer la dynamique impulsée par Marine Le Pen pour le redressement du pays. Cela commence par une gestion saine au niveau local.
Selon un sondage Ifop récent, 73% des habitants des villes FN sont satisfaits; pourquoi? Parce que loin de la dogmatique et de l’idéologie du Système, nous menons une politique de bon sens! Baisse d’impôts, mise en valeur du patrimoine, lutte contre l’insécurité et le communautarisme etc…

Au niveau du Département, les élus sortant nous sortent leur farce habituelle: « les candidats FN n’ont jamais été élus, ils ne connaissent pas les problèmes. » Nous considérons qu’il ne suffit pas de connaître les problèmes et de s’en vanter pour mériter d’être élu; il faut les résoudre! La dette du département est aujourd’hui de 453 millions d’euros pour seulement 819 366 habitants, une dette multipliée par 4 ou 5 en un mandat, malgré une hausse d’impôts conséquente sur la même période. Les sortants ont fait l’erreur immense de contracter l’emprunt toxique auprès de Dexia.Avec un tel bilan, les sortants feraient mieux de faire profil bas.
Face à cela, nous proposons de lutter contre la fraude sociale, de baisser les impôts de manière drastique, de permettre aux entreprises (qui elles seules créent de l’emploi) de se développer, et d’arrêter les projets pharaoniques tels que Terra Botanica, gouffre financier inutile, si ce n’est pour l’égo de monsieur Béchu et les affaires de gens pour la plupart extérieurs aux département.

Comment comptez-vous vous démarquer des autres candidats ?

Nous nous démarquons naturellement d’eux par notre défense inconditionnelle du département. Les autres candidats vont à la rencontre des électeurs en leur promettant monts et merveilles; ils oublient de dire qu’ils appartiennent à des formations qui ont voté la loi NOTRE. Cette loi répond aux diktats européens dans le but de supprimer les conseils départementaux (et la souveraineté nationale) au profit d’hyper régions. Cette suppression des départements constitue un énième saccage social et s’accompagnera d’une nouvelle hausse des taxes et de l’austérité. Plutôt que de faire envoyer des bulletins de vote et des professions de (mauvaise) foi aux habitants, nos adversaires devraient envoyer une feuille d’impôts; ça aurait le mérite d’être plus honnête.
Au contraire de nos adversaires, nous sommes partisans de la proximité, de l’action, du débat et du référendum local.

Quelle sera la première mesure au niveau de votre canton que vous défendrez au Conseil Départemental une fois élu ?

Comme les autres candidats FN, nous demanderons un audit exact et neutre sur la mauvaise gestion du département par nos prédécesseurs. Monsieur Béchu se vantait il y a deux ans d’être à la tête d’un département parmi les plus accueillants envers les mineurs clandestins; nous supprimerons ce genre de gâchis. La France est parmi les pays d’Europe comportant le plus de candidats au Jihad; nous mettrons notre point d’honneur à ce que le Département ne verse aucune aide sociale à des égorgeurs.
Enfin et surtout, nous défendrons becs et ongles l’artisanat et l’industrie locale. Nous considérons que nos prédécesseurs ont fait preuve d’une incurie rare au moment de la fermeture des ardoisières de Trélazé; le département aurait dû se mobiliser pour préserver les emplois et alerter plus activement au niveau national qu’un fleuron local (et même national) était en danger. « Dieu rit des gens qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ». Qu’attendre de ceux qui ont livré les ardoisières -et plus largement notre industrie et notre agriculture – à la concurrence de pays européens moins développés puis à celle des pays du Sud, notamment asiatiques, si ce n’est des pleurnicheries et des promesses électoralistes?

Si vous êtes élu, à qui allez-vous rendre visite en premier lieu sur votre canton?

Nous irons rendre visite aux petits commerçants et aux agriculteurs du canton pour établir un carnet de doléances qui guidera notre action au conseil départemental, sera transmis à son président puis à notre candidat aux régionales le moment venu.

Un souvenir, un lieu, une personne que vous affectionnez en rapport avec votre canton ?

Jean-Eudes Gannat; J’ai déjà parlé des ardoisières dont j’ai vécu la fermeture comme une véritable trahison de la part de ceux qui nous dirigent; mais en faisant campagne avec ma binôme, j’ai découvert la figure de Jean Bohalle, fondateur de la commune de La Bohalle. Homme de confiance du roi René, il fut chargé par celui-ci de veiller au bon emploi de l’argent perçu par les impôts, notamment à ce que cet argent serve à réparer des brèches ouvertes par les inondations; comme lui je veillerai à ce que l’impôt soit juste, et à réparer les brèches ouvertes par la majorité départementale, trop obsédée avec monsieur Béchu par la mairie d’Angers pour s’occuper convenablement de nos concitoyens.

Hermine Gosset; Moins historique et plus personnel, je me souviens d’un déjeuner en famille chez un pépiniériste du côté de Brain sur l’Authion. J’avais été marqué par ce savoir faire local, aujourd’hui en danger.

Hermine Gosset et Jean-Eudes Gannat sont candidats sur le canton N°7 (Angers) – Front National

L’ensemble des candidats aux élections départementales en Maine-et-Loire

La nouvelle application mobile Angers Info  est en ligne sur Google Play Store  et sur les plateformes Windows, plus d’infos, de vidéos et de services.

Publié le 18/03/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Comments

  • Pingback: Maine-et-Loire. Les candidats aux élections départementales. | My Angers.info

  • Déjà mettons en évidence le vide du programme des candidats fn, certes je ne dirais pas que les autres listes possèdent plus de contenants, mais bon. c’est toujours cette même rengaine de dire que les impôts vont diminuer, mais que par ailleurs nous allons dépenser pour régler les problèmes du départements. où trouver l’argent pour les dépenses quand on supprime les recettes ? permettez-moi de douter une nouvelle fois sur cette solution impossible. De plus, il est temps que les candidats à des élections comprennent que les citoyens ne veulent pas qu’on leur promettent monts et merveilles mais que l’on ne nous mentent pas. si les impôts ne baissent pas, c’est qu’il y une raison, et la majorité des citoyens sont assez grands et intelligents pour le comprendre. Autres petites requêtes, on ne vous a pas vus du tout en réunion publique : trop peur de vous confrontez aux questions embêtantes sur un programme fantôme ?
    Maintenant passons à la fin de votre article et je cite (en entier parce que sinon on pourrais m’accuser de transformer vos paroles, ce qui serait dommage tellement elles sont incroyables) : « Monsieur Béchu se vantait il y a deux ans d’être à la tête d’un département parmi les plus accueillants envers les mineurs clandestins; nous supprimerons ce genre de gâchis. La France est parmi les pays d’Europe comportant le plus de candidats au Jihad; nous mettrons notre point d’honneur à ce que le Département ne verse aucune aide sociale à des égorgeurs. » Le gâchis que sont des enfants émigrés ? Vous vous rendez compte de ce que vous dites ? pour des militants anti-mariage pour tous qui veulent protéger les enfants (oui, parce qu’ils prétendent encore et toujours ne pas être homophobes), je suis bien étonné de vous entendre parler comme cela d’enfants à nouveau ! Sachant aussi que croyez bien que ces enfants, si ils avaient le choix de rester dans leur pays, ils le feraient.
    Et pour les égorgeurs, on l’apprend quand ils sont partis faire le djihad qu’ils vont devenir des barbares (soit dit en passant, encore un mot que l’on utilise facilement pour éviter de comprendre quelles sont les raisons de ces départs qui souvent nous remettent en question dans notre culpabilité), hors vous voulez supprimer les aides sociales avant leur départ, donc vous voulez effectuez de la prévention, c’est cela ? donc on supprime l’aide social à tous les potentiels djihadistes ? Je serai ravie de savoir quels sont vos critères qui définissent un futur djihadiste ? les musulmans ? Encore un amalgame, étudiez les livres scientifiques qui parle du Coran, du djihad et de tout cela et vous comprendrez à quel point vous faites erreur.
    Maintenant je vais aborder un autre point, en partant de cela. cette haine qui vient de vos propos, elle fait peur, elle me fait aussi peur que les djihadistes voyez vous. je suis étudiante en histoire, j’ai étudié la crise des années 30 en France et la marche vers la guerre, la montée des extrêmes des années 1930 : le nazisme en Allemagne, le fascisme en Italie, et l’extrême droite en France : action française, camelots du roi, croix de feu et autres (les historiens sont toujours divisés entre parler de fascisme français ou de seulement extrême droite, je prends donc des précautions). Vous qui usez de l’histoire à votre gré quand cela vous arrange, pourquoi ne pas utiliser celle là que vous trouverez dans tout livre d’histoire, et pas que ceux des historiens de gauche et autres, la montée des extrêmes en Europe a entraîné la Seconde Guerre mondiale. elle est pas mal cette phrase hein ? Monsieur Jean-Eudes Gannat dit s’inspirer de l’histoire d’un homme du Moyen Age, pourquoi ne s’inspire-t-il pas non plus de cette période là, beaucoup plus récente et bien plus meurtrière (je ne vous ferai pas l’affront de vous rappeler le bilan civil et militaire) ? Il pourrait avec sa collègue modérer un peu ces propos, voire même se rendre compte que ce à quoi il participe aujourd’hui est tout aussi dangereux que ce qui s’est passer dans les années 30. Je viens de faire ce que tout historien déteste : user de l’histoire en politique car l’histoire ne donne pas de leçon, mais bon usons au moins de la mémoire que nous avons tous ancrer en nous de ce grand massacre stupide que fut la Seconde Guerre mondiale, n’en n’oublions pas les causes.
    Je n’accuse pas les gens du fn, victimes d’un discours simple qui consiste à promettre l’irréalisable et à désigner des coupables évidents : l’immigré qui menace la république, coupables qui ne sont que les chimères d’individus incapables de se remettre en question face au monde qui évolue. J’accuse leurs idées, leurs propos et leur inculture totale sur les sujets sur lesquels ils s’expriment, créant alors une division profonde au cœur de notre société française, qui est censé s’appuyer sur la liberté, l’égalité et la fraternité, bien loin de préoccupation de couleur de peau, d’accent quand on s’exprime, de croyances et autres choses bien plus futiles. Et ce depuis 1789 théoriquement, plus de 200 ans, ça aussi vous pourriez vous en inspirez.

    Leroy 21 mars 2015 12 h 07 min Répondre
    • Nous ne pouvons malheureusement plus pour le moment valider vos commentaires, la campagne électorale s’est terminé hier soir à minuit, néanmoins si votre candidat est au second tour nous le validerons dès dimanche soir minuit lors de la réouverture de la campagne du second tour.

      La rédaction 21 mars 2015 13 h 32 min Répondre
  • Pingback: Les résultats du premier tour des élections départementales dans le Maine-et-Loire [en direct] | My Angers.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

83 − = 75

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

titre