Tourisme

Le Bioparc de Doué-la-Fontaine fait découvrir l’art de rue à ses visiteurs !

Publié

le

Depuis 2014, le Bioparc de Doué-la-Fontaine propose à ses visiteurs de découvrir l’art de rue lors de représentations originales. Cette année, le Compagnie Lez’Arts Vers se produira du 28 Avril au 13 Mai 2018, au sein du nouvel espace du Bioparc « Les fantômes de l’Himalaya ».

Depuis 2014, le Bioparc de Doué-la-Fontaine propose à ses visiteurs de découvrir l’art de rue lors de représentations originales. Cette année, le Compagnie Lez’Arts Vers se produira du 28 Avril au 13 Mai 2018, au sein du nouvel espace du Bioparc « Les fantômes de l’Himalaya ».

UNE AVENTURE EXTRAORDINAIRE A VIVRE AU BIOPARC

Après tant d’expéditions infructueuses, le grand himalayiste Alexandro Chébernic et son dévoué sherpa ont enfin découvert le yéti !
Celui-ci étant gravement blessé mais transportable, ils l’ont rapatrié et confié au Bioparc pour des soins intensifs. Une rencontre pleine de surprises pour les visiteurs, avant son retour dans ses montagnes natales !
Aurez-vous le privilège et la chance de voir le yéti ?
Pourrez-vous dire « j’y étais » ?

Créé en 1961 par Louis Gay, le Bioparc de Doué-la-Fontaine est connu pour être un haut lieu du tourisme de la région angevine.

Théâtre d’une visite évoluant dans un patrimoine architectural unique, le Bioparc s’étend sur 15 hectares de tunnels, de troglodytes, de plaines, d’une végétation luxuriante et vit au rythme des saisons. Le Bioparc n’est pas un parc zoologique ordinaire, et on le trouve souvent où on ne l’attend pas…

Depuis 2014, le parc zoologique offre lors des vacances de Pâques, une création artistique originale destinée à faire découvrir l’art de rue à son public familial. L’équipe du Bioparc a en effet fait le choix audacieux d’offrir à ses visiteurs une création dédiée, afin de promouvoir le théâtre de rue et d’exposer auprès d’un public non averti la richesse des arts vivants. Une démarche artistique volontairement tournée vers le burlesque, visant à ce que le visiteur s’approprie rapidement la scénographie et en devienne complice. Pour y parvenir, le Bioparc joue sur l’autodérision et parodie son implication dans les projets de conservation. Il privilégie ainsi le développement d’une douce et durable interaction entre le public et les artistes, grâce à un langage plus sensible que savant. Le public plébiscite cette initiative pour sa poésie et pour l’attrait supplémentaire qu’elle confère à la visite.

Cette prestation mêlant humour, surprise, interrogation et burlesque joue également sur la contradiction existant dans l’esprit du public : « les spectateurs savent que le Yéti n’existe pas mais aimeraient bien le voir quand même ! » précise Gérald Aubert, qui sait improviser en fonction des réactions.

« Nous affinons nos répliques et l’écriture en fonction des effets sur le public. Nous jouons sur la probabilité, la véracité et l’on maintient le doute en proposant de découvrir un animal légendaire… Notre intention est aussi de faire prendre conscience aux spectateurs que les animaux ne sont pas toujours visibles et qu’une mise en spectacle est parfois trompeuse… », précisent les deux auteurs.

Cette année, le Bioparc qui finance entièrement ce projet a fait appel à la Compagnie Lez’Arts Vers, une troupe qui façonne depuis 1998, des univers singuliers, loufoques et burlesques, comme dans leur création monumentale « L’Odyssée », réalisée avec le plasticien Fred Martin : du sol émerge une tête immense. De ses six mètres de hauteur, elle paraît chanter mais au lieu de paroles, ce sont des centaines de visages qui jaillissent de sa bouche ouverte comme autant de mots dans le flot d’un récit. Ces visages suspendus témoignent de l’expérience sensorielle vécue au creux de l’argile par le public lors des « baptêmes de terre » organisés plus tôt dans la ville. Dans ce décor de terre, de paille et d’acier, les Passeurs, mémoire vivante du géant, accueillent les spectateurs. Par leur présence muette, ces quatre personnages invitent à l’étrange, à l’écoute et au regard.

Voici bientôt 20 ans que la Compagnie Lez’ Arts Vers s’est lancée dans l’écriture de spectacles et dans l’organisation d’évènements culturels tel que le Carnaval d’Angers, le Festival de Bauné, ou Le Festival Aux Arts Etc d’Ecouflant. Très active artistiquement, la Compagnie privilégie depuis plusieurs années les actions dans l’espace public, explorant toutes les formes de démonstrations (spectacles fixes, déambulations, entresorts) visant à provoquer la rencontre entre les arts vivants et des publics variés.

Tarifs

Adulte et enfant à partir de 11 ans inclus : 22,50 €

Enfant de 3 à 10 ans : 17 €

Enfant de moins de 3 ans : Gratuit

Tarif réduit (sur justificatif) :

Personne en situation de handicap : 20,50 €

Enfant de 3 à 10 ans en situation de handicap : 15,50 €

Demandeur d’emploi : 20,50 €

Carte annuelle Zoo Pass : Adulte et enfant à partir de 11 ans inclus : 40 €

Enfant de 3 à 10 ans : 30 €Remise de 5% dès 3 cartes achetées.

Horaires

Février / Mars : 10h00 à 18h00

Avril / Mai / Juin : 9h00 à 19h00

Juillet / Août : 9h00 à 19h30

Septembre : 9h00 à 19h00

Octobre /Novembre :10h00 à 18h30*

(*17h30 au passage à l’heure d’hiver)

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 3 = 9