Industrie

Près d’Angers, Cortizo atteint un chiffre d’affaires de 24,4 millions d’euros en 2017, poursuit son développement et embauche.

Publié

le

Près d’Angers, Cortizo atteint un chiffre d’affaires de 24,4 millions d’euros en 2017, poursuit son développement et embauche.

CORTIZO, référent européen dans la fabrication de profilés en aluminium, a terminé l´année 2017 avec des chiffres records, atteignant à nouveau ses maximums historiques de chiffre d´affaires, de production et d´emplois. La société spécialisée dans la fabrication de profilés en aluminium emploie 106 personnes au sein de son usine de Chemillé dans le Maine-et-Loire.

La multinationale espagnole a enregistré un chiffre d´affaires de 554 millions d´euros, soit un accroissement de près de 18% face aux 470 millions de l´année précédente. Cette évolution s’explique par une augmentation de la production, laquelle a atteint 75 824 tonnes (+6,7%), mais aussi par la vente de produits avec plus de valeur ajoutée. Quant à la distribution des ventes, 71% ont été destinés à l´exportation. La France est l´un des principaux marchés de CORTIZO, pays ayant réalisé une production de de 24,4 millions d´euros (+21%).

Actuellement, le groupe emploie plus de 2800 personnes dans toute l´Europe, dont 106 travaillent dans l’usine Chemilloise.

INVESSTISEMENT DE 15 MILLIONS D’EUROS À CHEMILLÉ

CORTIZO est en cours de travaux d’extension de son usine de Chemillé, laquelle produit des profilés en aluminium pour les secteurs industriels les plus divers. La surface passera ainsi de 16.000 mètres carrés à 22.000 mètres carrés. Cela lui permettra d’installer une deuxième presse d’extrusion d’une force de poussée maximale de 1.800 tonnes. De cette façon, CORTIZO France passera d’une capacité de production de 9.000 tonnes de profilés par an à près de 15.000 tonnes. De plus, la multinationale disposera aussi d’un transstockeur d’une capacité de 3.000 tonnes, connecté aux lignes de production grâce à des véhicules automatiques.

Ces travaux représentant un investissement de 15 millions d’euros, seront finalisés à la fin de l’été et entraîneront le recrutement de près de 30 salariés supplémentaires. «Nous sommes très satisfaits de la croissance de CORTIZO en France. Au mois d’octobre, cela fera trois ans que nous sommes à Chemillé et nous serons en capacité de presque dupliquer la production et le personnel que nous avions au début de l’activité en 2015 », souligne la directrice Marie de Girard, de Cortizo France. «De plus, nous sommes fiers d’avoir une des usines les plus avant-gardistes du secteur, qui nous permet de donner le meilleur service à nos clients français, belges et anglais, qui sont à la tête de nos commandes en France », ajoute Mme de Girard.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

38 − = 29