Politique

La fête de Lutte Ouvrière, samedi à Trélazé

Publié

le

Crédit MB : La fête de Lutte Ouvrière, samedi à Trélazé

Samedi 30 mars, dans la salle Aragon à Trélazé se tiendra la fête régionale de Lutte Ouvrière. L’occasion pour eux de lancer leur campagne en vue des prochaines élections européennes, qui ont lieu le 26 mai.

Au programme samedi, des expositions politiques et des animations qui mettent en valeur quelques artistes s’y tiendront. Lutte Ouvrière peut compter sur la présence de Jean-Pierre Mercier, un délégué syndical, ouvrier chez PSA mais également un militant très médiatique, aujourd’hui candidat aux élections européennes. Ce dernier tiendra à 18 heures 30 une allocution. S’en suivra un débat autour de l’actualité politique et sociale. L’objectif pour Lutte Ouvrière, c’est d’inviter « ceux qui n’acceptent pas cet ordre capitaliste injuste » à se rencontrer et à débattre autour de la société.

Comment Lutte Ouvrière se positionne t-il ?

Dans la région, Marie-José Faligant est une personne forte du militantisme Lutte Ouvrière sur Angers et Cholet depuis maintenant 40 ans. Elle figure sur la liste de Jean-Pierre Mercier aux élections européennes. Pour elle, la campagne européenne à pour but de « faire connaître nos idées et que les travailleurs puissent défendre leurs intérêts. ». De sa parole, LO apporte un soutien vif aux mouvements de contestation actuels ( gilets jaunes, manifestations contre la Loi Blanquer, marche pour le climat…). « Je suis solidaire de leurs revendications. On ne peut être que d’accord avec cela ». La solution de Lutte Ouvrière est de repenser un système à bout de souffle.« Il faut savoir faire la différence entre l’Europe des banquiers et l’Europe des travailleurs, la nôtre ». « Le capitalisme se fonde sur une société qui pense à l’argent plus qu’aux hommes et c’est en cela qu’elle est injuste. Je ne peux pas accepter que la moitié de la population mondiale crève de faim pendant que quelques personnes se partagent toutes les richesses ». Pour Marie-José Faligant, l’Europe doit ouvrir toutes ses frontières à la libre circulation des Hommes, « Que ce soit les travailleurs français, britanniques ou polonais, on connaît tous la même galère à vivre correctement ».

Martin Baranger

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

77 − 69 =