Angers

Religion: Taroop & Glabel créent la polémique à l’artothèque d’Angers

Publié

le

L'exposition qui crée la polémique

Le collectif Taroop & Glabel expose actuellement à l’artothèque d’Angers. Ce collectif qui n’a jamais voulu afficher le nom de ses protagonistes au grand jour se définit comme un «nombre fluctuant d’individus». Ils sont reconnus depuis le début des années 1990 pour leur engagement contre les nouveaux dogmes d’une société capitaliste tel que le commerce, la publicité, l’industrie culturelle les loisirs ou encore la religion. Ce sont donc une vingtaine d’œuvres de vénalynes et papiers peints, dessins et collages, sérigraphies ou colligrammes qui sont exposées et qui y resteront jusqu’au 7 avril 2012.

Maxence Henry (UMP) s’indigne  » J’en ai marre de ces pseudos artistes qui se permettent de gravement attaquer la religion chrétienne à travers la personne même du Christ. Pourquoi confondre l’art et la provocation ?Ces pseudos artistes sont des gagnes petits, co responsables du délitement de la société. NON, il n’est pas possible de ne rien respecter, surtout quand on se permet, trop fréquemment, de jouer les donneurs de leçon…Il est par ailleurs inadmissible que le maire d’Angers ait accepté de financer pareille exposition. Le politique ne doit-il pas être au service de tous et veiller au respect de chacun ?Le respect s’impose pour toutes les religions et à tous les croyants… cela n’est pas une option !! »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. yves

    28 mars 2012 at 0 h 41 min

    Enfin une bonne expo qui défrise les imbéciles. Vive L’art et vive les artistes subversifs. Stop à tous ces cons intégristes et que notre pauvre candidat se rassure, nous ne voterons pas pour lui. Que Jésus roule une pelle à Mickey, vous devriez en être heureux, il ne parle que d’amour ce collectif d’artistes. Dans un monde triste et barbare, nous sommes enchantés de voir deux icônes se rouler des pelles et peut être même plus si affinité. J’en suis tellement content, que si jamais ils font des petits (jésus et Mickey) j’adopterai bien un membre de la portée.

  2. Fikmonskov

    28 mars 2012 at 11 h 04 min

    Bonne réaction de M. Henry : en effet, il est insupportable qu’un politique autorise que des individus – qui en plus avancent masqués – insultent ouvertement certains de ses administrés.

    Qui plus est à travers des « œuvres » d’un niveau artistique si médiocre, voire nul.

  3. Georges D

    28 mars 2012 at 12 h 04 min

    Quand les « artistes » veulent faire le buzz et sont à court d’idée, ils tapent sur les chrétiens. Comme généralement, ils tendent la joue gauche ce n’est pas très courageux ni « subversif ». La provocation gratuite ne devrait en aucun cas être subventionnée par des deniers publics!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

39 − 30 =