Angers

Technicolor à Angers. En vendant les outils de production, l’agglo va faire une économie de près d’un million par an

Publié

le

Crédit Google street View.

Crédit Google street View.

Christophe Béchu ne veut plus attendre et continuer à payer le million d’euros annuel pour l’entretien du site de Technicolor, Bd Gaston Birgé à Angers.

Sans repreneur et ne pouvant à l’heure actuelle revendre le site industriel angevin, Angers Loire métropole souhaite se séparer des outils de production racheté par l’agglomération lors de la liquidation de l’entreprise en 2012.

Un site industriel « vide » qui coûte cher à l’agglomération angevine « 1 million d’euros » précise Christophe Béchu, maire d’Angers et président d’Angers Loire métropole. Entre la surveillance pour éviter les squatteurs , le chauffage pour les outils, une facture de 250 000€ pour faire tourner les machines. L’elu angevin stoppe la facture annuelle.

Toujours dans l’attente sur le devenir du site, Angers Loire Métropole patiente « Nous attendons toujours les bilans d’enquête sur la pollution du site ». A l’issue, l’agglomération pourrait devenir pleinement propriétaire du site et décider de son avenir.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

37 − = 28