Angers

Angers. Apprendre autrement avec les Renoiriennes du Lycée Auguste et Jean Renoir.

Publié

le

Ce jeudi 31 mars et ce vendredi 1er avril les lycéens de Renoir sèchent les cours pour suivre des ateliers, des conférences et des débats, visant à permettre aux élèves un apprentissage autre que par les cours classique prof-élève.

Ce jeudi 31 mars et ce vendredi 1er avril les lycéens de Renoir sèchent les cours pour suivre des ateliers, des conférences et des débats, visant à permettre aux élèves un apprentissage autre que par les cours classique prof-élève.

Ce jeudi 31 mars et ce vendredi 1er avril les lycéens de Renoir sèchent les cours pour suivre des ateliers, des conférences et des débats, visant à permettre aux élèves un apprentissage autre que par les cours classiques prof-élève.

C’est l’idée originale trouvée par un groupe de 25 élèves qui organisent, quasiment de A à Z, la première édition des Renoiriennes. Les 800 élèves du lycée ont donc participer à plus de 100 ateliers, conférences, débats avec des conférenciers professionnels, des professeurs d’universités, ou encore responsables d’associations, pour réfléchir sur des thématiques assez variées comme « L’humour contre racisme et antisémitisme », ou « la place du corps de la femme au cinéma ». A noter la présence de Fred de l’émission « C’est pas sorcier » ce vendredi, présent pour répondre aux questions des renoiriens et renoiriennes, tout comme Matthieu Orphelin, présent lors des négociations de la COP 21.

Cette parenthèse de deux jours offre aux élèves un recul sur la société et un apport culturel non négligeable en plus leur permettant de pouvoir échanger sur divers sujets qui ne pourraient, peut être, pas être abordé en classe ou le programme scolaire est très encadré.

Une première édition réalisée donc par les élèves eux-mêmes, 25 lycéens particulièrement motivés et actifs, architectes complets de ces deux journées, qui ont eu plusieurs mois pour organiser cet événement. Un travail de longue haleine, intelligent, qui a porté ses fruits, puisque les lycéens se sont inscrits en masse pour participer aux ateliers, et ont été très séduits, globalement, par cette premiere édition des Renoiriennes.

Le proviseur de la cité scolaire Renoir Sylvain Faillie, salue les organisateurs « Nous sommes très fiers de la réussite, et de l’engagement des lycéens dans ce projet ».

Une bouffée d’air frais donc dans la vie lycéenne grâce à ces deux jours hors des murs de la classe.

Marc-André Moquet

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + = 25