Festival d’Anjou : une édition 2019 au caractère particulier

Crédit AM : Festival d’Anjou 2019 : une édition au caractère particulier

Né en 1950 au château de Brissac, le Festival d’Anjou va connaître du 10 au 29 juin prochain sa soixante-dixième édition. Cet anniversaire symbolique sera marqué comme la dernière de Nicolas Briançon au poste de directeur artistique du festival. Jean Robert-Charrier prendra sa succession à la suite de la deuxième édition des hivernales.

Cette saison 2019 sera la seizième et dernière édition sous la direction artistique de Nicolas Briançon. Christian Gillet, qui est également président de l’organisation du festival, lui a rappellé les certains grands noms qui l’ont précédé. Avant que le relais ne soit pris l’année prochaine par Jean Robert-Charrier, le président du conseil départemental tenait à le remercier de son œuvre en lui laissant « carte blanche » : « Le festival à grandi grâce à toi ». Jean Robert-Charrier, quant à lui, a déjà rejoint le festival en tant que directeur artistique associé.

Pour cette soixante-dixième édition, plus de 30 000 billets vont être mis en vente, un record absolu pour ce festival. Le festival s’étalera sur tout le département. Le théâtre va investir nombreux des grands lieux du Maine-et-Loire, comme l’Abbaye de Fontevraud, le château de Saumur et comme à l’accoutumée, celui du Plessis-Macé. À Angers, c’est notamment au Cloître Toussaint et au Grand Théâtre que vous pourrez retrouver les représentations du Festival d’Anjou.

Le programme :

Cette année, on retrouvera en inauguration du festival, la pièce Jacques et son maître, de Milan Kundera, pièce fétiche de Nicolas Briançon qui l’a déjà mise en scène plusieurs fois. Cinq dates de représentation en trois lieux différents lui seront consacrées. Cette année encore, une liste de personnalités connues du monde artistique seront présents sur les différentes scènes de l’Anjou. Parmi eux, Jean-Louis Trintignant qui vient raconter au Plessis-Macé les poèmes de Prévert, Boris Vian ou Guillaume Apollinaire qui l’ont marqué. Françoise Fabian, Alex Lutz, Pierre Palmade ou encore Lorànt Deutsch auront leur moment pendant le festival. Parmi les représentations qui seront proposées au prochain mois de juin, quatre d’entre elles sont des créations du festival. Le 29 juin, la fanfare Jo Bithume clôturera le festival, le samedi 29 juin au château du Plessis-Macé ou le festival invite son public à le rejoindre.

« Le petit nouveau » : Les Hivernales du festival

Alors que la première saison des Hivernales du Festival d’Anjou n’est toujours pas terminée, Christophe Béchu, qui est avec Nicolas Briançon, un initiateur du projet, se réjouit d’ores et déjà de sa réussite. « D’ici le mois de mai, 7500 spectateurs auront assisté à l’un des sept spectacles inscrits au programme. ». « Les Hivernales sont un pari correspondant à un engagement qu’il nous fallait mettre en forme. » Sept pièces de théâtre qui se joueront toutes au Grand Théâtre entre les mois de novembre 2019 et mai 2020, avec quelques invités de marque tels que Francis Huster, Fanny Contençon, Alex Lutz ou encore Bernard Campan.

Martin Baranger

Publié le 01/04/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Festival d'Anjou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 2