Tourisme

La vallée de la Loire en Anjou : slow attitude et réveil des sens !

Publié

le

Crédit D.Darrault/ Anjou Tourisme. La Loire à pied via le GR3, à bicyclette via La Loire à Vélo®…

La Loire et son val, inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité, invitent à ralentir le temps et à se retrouver. En Anjou, ce sont des balades douces qui incitent le promeneur à la découverte d’un patrimoine riche et d’une gastronomie conviviale au cœur du Maine-et-Loire.

Le plus long fleuve de France traverse l’Anjou sur 130 km d’est en ouest. Dans sa vallée, classée par l’UNESCO, le promeneur est invité à ralentir son rythme, à contempler une faune et une flore aussi variées qu’étonnantes, à profiter de villages de charme et d’élégantes demeures, à partager les plaisirs de la table.

La Loire à pied via le GR3, à bicyclette via La Loire à Vélo®…

A 1h30 de Paris en TGV, la vallée de la Loire en Anjou dispose d’une large panoplie de transports doux. A pied, le marcheur peut découvrir la Loire via le GR3 en Anjou (sur 130 km) le premier sentier de randonnée en France ; ou bien choisir un des nombreux circuits de découverte du patrimoine ligérien. À vélo, avec des parcours exceptionnels et plus de 200 km ouverts à la petite reine, l’Anjou est sur le podium de l’aménagement de La Loire à Vélo®. Elle transporte le visiteur de villages de charme en châteaux, de jardins en troglos, au fil du vignoble entre Montsoreau, Saumur, Angers, Champtoceaux…

Le plus long fleuve de France traverse l’Anjou sur 130 km d’est en ouest.

Dans sa vallée, classée par l’UNESCO, le promeneur est invité à ralentir son rythme, à contempler une faune et une flore aussi variées qu’étonnantes, à profiter de villages de charme et d’élégantes demeures, à partager les plaisirs de la table.

En bateau ou en montgolfière, la Loire en Anjou se découvre autrement…

Pour les plus sportifs, descendre la Loire en canoë, en kayak ou en aviron permet de découvrir véritablement la Loire de l’intérieur. Pour ceux qui privilégient une balade tranquille sur le fleuve royal, naviguer sur un bateau traditionnel ou sur un bateau-promenade offre une alternative originale. Pour s’imprégner encore davantage d’une culture ligérienne pleine de surprises, une nuit à bord d’une toue cabanée, ou une pêche à l’aube avec un marinier de Loire procure un dépaysement assuré. Et si l’envie survient de prendre de la hauteur pour embrasser la vallée des rois, une balade en montgolfière est assurément un spectacle inoubliable.

Découverte du vignoble de l’Anjou et guinguettes en bords de Loire

Une fois revenu à terre, l’Anjou propose tout un programme de réjouissances… Le visiteur pourra se restaurer dans l’une des nombreuses guinguettes et restaurants qui jalonnent les bords de Loire. Au menu, poissons de Loire évidemment… à l’exception du saumon qui est protégé, accompagnés d’un cabernet rosé ou d’une des 27 appellations du vignoble d’Anjou et de Saumur, dont les très réputés quarts-de-chaume, grand cru classé, savennières ou bien encore coteaux-de-l’Aubance… A l’heure du coucher, on optera selon ses envies pour une chambre d’hôtes avec vue sur Loire, un hôtel de charme ou bien un camping en rive du fleuve…

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Nicoletti

    1 avril 2019 at 21 h 57 min

    Complètement d’accord c’est une région dont on ne parle pas assez c’est vraiment dommage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 84 = 90