Angers

Festival d’Anjou : La programmation de sa 64e édition [VIDEO]

Publié

le

Crédit Jean-Claude HERMAIZE/CG49 – Christophe Béchu et Nicolas Briancon dévoile la 64ème édition du Festival d'Anjou

Le Festival d’Anjou est le 2ème festival de théâtre en France, en 2012, le festival a comptabilisé plus de 26 000 spectateurs et espère bien battre ce record cette année, c’est LE festival incontournable de Théatre de l’Ouest. Ce midi au parc naturel Terra Botanica, Christophe Béchu et Nicolas Briançon ont présentés la programmation de la 64ème édition du Festival d’Anjou.

Le Festival d’Anjou se produira du 11 juin au 6 juillet 2013, au Plessis Macé, aux Arènes de Doué-la-Fontaine, au Petit Théâtre Bouvet Ladubay, au Grand Théâtre d’Angers et au château de Saumur.

Le Festival produira une nouvelle création, « Y’a d’la joie !… Quand même », une création de Nicolas Briançon qui se tiendra au Château Plessis Macé le 11 et 12 juin, « cette soirée sera la plus folle et déjantée » déclare le directeur artistique du Festival. « Ce spectacle est un hommage aux grandes heures du Music-Hall, 11 comédiens, danseurs et musiciens offriront une soirée de surprises, une soirée pour rire et faire la fête. »

Michel Leeb et Anne Jacquemin interpréteront « Un drôle de père » de Bernard Slade, le 13, 14 et 15 juin au Château Plessis Macé.

« Le songe d’une nuit d’été » de William Shakespeare fera son grand retour dans cette édition. Mis en scène par Nicolas Briançon avec le comédien Lorant Deutsch, le 17 au 18 juin, toujours au Plessis Macé.

Au Château Plessis Macé, le 19 juin, Clotilde Courau évoquera la correspondance ardente, écrite entre Edith Piaf et Tony qui n’aura duré que l’espace d’un mois, dans « Piaf, l’être intime », des lettres inédites d’Edith Piaf du 1er au 26 mai 1950. Clotilde Courau interprétera onze lettres envoyées par Edith Piaf à Tony, elle vous emmènera au-delà du personnage de Piaf vers la femme aimante et si libre qu’elle fut.

Une autre création du Festival d’Anjou, le retour de Francis Huster et La Troupe de France, « La Guerre de Troie n’aura pas lieu » de Jean Giraudoux sera au programme le 20 juin au Plessis Macé.

« Le roi se meurt » d’Eugene Ionesco, mise en scène de Georges Werler, avec les comédiens Michel Bouquet et Juliette Carré sera également présent le 21 et 22 juin au Château Plessis Macé. Une pièce à voir ou à revoir, tant par l’histoire de la pièce que par le jeux des comédiens et notamment celui du grand Michel Bouquet.

Grégoire Bonnet et Nicolas Briançon nous lirons « les chroniques du Tout de France » d’Antoine Blondin, le dimanche 23 juin au petit théâtre Bouvet Ladubay à Saumur. En 1954, Antoine Blondin rejoint le journal l’Equipe pour y écrire une chronique quotidienne sur le Tour de France jusqu’en 1982, devenant au fil des ans une référence du journalisme sportif, venez vivre ou revivre ses écrits d’un passionné de vélo.

« Il est difficile de jouer du Feydeau ». Et pourtant dans la pièce de théâtre « Occupe-toi d’Amélie » de Georges Feydeau, Hélène de Fougerolles l’interprète à merveille, à découvrir le 24 juin, au Plessis Macé.

Au Château de Saumur, les 25 et 26 juin, « Le chapeau de paille d’Italie » d’Eugene Labiche, mise en scène de Gilles Bouillon avec Frédéric Cherboeuf et Jean-Luc Guitton, une comédie pour petits et grands.

Mardi 25 juin au Grand Théâtre d’Angers, « L’opéra d’un fou » d’après l’œuvre et la vie de Gérard De Nerval, mise en scène par Pierre Lericq. Il n’est pas besoin de connaître l’œuvre et la vie de Nerval, c’est un voyage théâtral.

Nicolas Briançon et Roland Bertin interprèteront, la pièce de Ben Jonson, « Volpone » aux arènes de Doué-La-Fontaine, le 27 et 28 juin.

La pièce de Philippe Lellouche, « Le jeu de la vérité » mise en scène par Marion Sarraut, sera présentée le samedi 29 juin aux Arènes de Doué-La-Fontaine.

Le concours des compagnies se poursuit au Festival d’Anjou dans l’enceinte du Château Plessis-Macé, les 1, 2, 3, 4 et 5 juillet avec « Le porteur d’histoire » par la compagnie Los Figaros, « Richard III » par la Cie Les Dramaticules, « Le pays des galéjeurs » par la Cie Les Carboni une troupe de théâtre forain, « Le cercle de craie Caucasien » par la Cie Orten et « Masques et nez » par la Cie Les Sans Cou.

Et pour la clôture du Festival, Jonathan Lambert sera présent pour présenter son nouveau one man show : « Perruques » le 6 juillet au Château Plessis-Macé. Après quatre saisons chez Laurent Ruquier, il vous propose de revisiter les personnages hors-norme qu’il a créés, un spectacle drôle et absurde pour terminer ce Festival dans la bonne humeur.

Hugo QUINTON

[youtube umrt84Vm6OU]

jfdghjhthit45

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info