Angers

Désinfecter les chariots de supermarché, c’est maintenant possible

Publié

le

Crédit HQ – La machine ne prends pas de place, juste une place de parking

A Trélazé, ce mercredi 10 avril, sur le parking du super U de Trélazé, une machine non identifiée, était stationné. Les chariots de supermarchés et les paniers sont lavés et désinfectés grâce à cette machine créée et imaginée pour être utilisée par des personnes en situation de handicap.

Avec plus de 350 caddies par magasin, les germes et microbes se déposent en masse sur les chariots et après une demande massive des clients, sur la saleté des chariots, Luc Germond, directeur de deux magasins Super U dans le Maine et Loire et l’Entreprise Adaptée Arceau Anjou ont l’idée de créer cette machine pour remédier à la demande des clients.

Après 6 mois de recherche et de développement, financé entièrement par Créavenir, une association du Crédit Mutuel, la machine voit enfin le jour ce mercredi 10 avril. C’est à Asthéo, bureau d’études oeuvrant notamment dans l’automobile, l’agroalimentaire et l’aéronautique et client de l’EA Arceau que l’on doit la conception.

Un pari réussi donc, puisque le développement de ce nouveau projet, ne manque pas de respecter l’environnement avec un produit de lavage spécifique et une consommation ne dépassant pas les 100 litres d’eau pour le lavage de 150 chariots par jour, sachant que le temps de lavage ne dépasse pas les deux minutes. « C’est un projet innovant et une prestation d’utilité publique », déclare Boris Coterel, Président de la Mutualité Française Anjou-Mayenne. Au-delà de son aspect sanitaire, « cette machine novatrice œuvre à l’insertion des personnes en situation de handicap dans le milieu ordinaire et avec une démarche de développement durable, mais est aussi génératrice en terme d’emploi » poursuit Monsieur Coterel

Cependant, les bénéfices les plus significatifs reviennent aux consommateurs, suite à une étude menée par Anjou Laboratoire, il ressort que la machine élimine en moyenne 93% des germes contenus initialement par les chariots, soit un processus qui parvient à supprimer plus de 80 bactéries présentes en moyenne sur chaque chariot de supermarché. Cette innovation apparaît comme une avancée importante dans le champ de la santé et de l’environnement.

Cette innovation pourrait intéresser un bon nombre de grandes surfaces en France, « toutes les enseignes de grandes surfaces, peuvent en faire la demande. Ce n’est pas réservé qu’au Système U » explique Luc Germond.

Espérons donc que cette machine apparaisse sur les différents parkings de nos supermarchés !

Hugo QUINTON

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Clean'n Shop

    2 mai 2013 at 15 h 05 min

    Bonjour, et merci beaucoup pour cet article encourageant autour de notre projet !

    Le service est désormais lancé depuis peu, à destination des enseignes de la grande distribution qui souhaiteraient faire nettoyer leurs chariots

    http://www.arceau-anjou-atelier.com/angers/26-lavage-de-chariot

    Bien cordialement,

  2. Pingback: Angers. Le Crédit Agricole confie une mission sur son courrier « non distribuables » à Arceau Anjou | My Angers.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1