Angers

Un Angevin défendra la Côte d’Ivoire aux Jeux Olympiques de Londres 2012

Publié

le

Anjour JO 2012


DR - René Philippe Kouassi lors de ses dernières qualifications au Maroc

Exclusif – L’Angevin René Philippe Kouassi, le maître africain du tir à l’arc, ira bien aux Jeux Olympiques de Londres cet été pour défendre les couleurs de la Côte d’Ivoire et de l’Anjou. Le nouveau pensionnaire du club de Montreuil-Juigné jouera sa carte à fond pour rapporter une médaille à son pays. Attention talent ! Découverte …

Il y a tout juste un mois, René Philippe Kouassi qualifiait son pays pour les Jeux Olympiques de Londres, lors des 9èmes championnats d’Afrique de tir à l’arc à Rabat au Maroc (du 11 au 16 mars dernier). Pour ces championnats d’Afrique, la Côte d’Ivoire présentait seulement deux athlètes, faute de mieux, mais grâce à la médaille d’or acquise en compétition individuelle homme, René Philippe Kouassi propulsait la Côte d’Ivoire sur le toit de l’Afrique. Une progression extraordinaire pour cet Angevin de 31 ans, qui a commencé le tir à l’arc complètement par hasard, il y a tout juste trois ans. En effet,  après un accident, son médecin lui conseille de rééduquer son bras en pratiquant le tir à l’arc. Depuis, cette discipline est devenue une vraie passion pour l’Ivoirien René Philippe Kouassi, une passion dans laquelle cet ancien tennisman brille en Afrique. Le tir à l’arc est un sport très peu connu en Côte d’Ivoire, souvent considéré comme une discipline pratiquée par une population particulièrement aisée. Mais cet été à Londres, il n’y aura pas de doute quant à la motivation de l’ensemble du peuple Ivoirien, toutes classes sociales confondues, de voir triompher son athlète favori.

René Kouassi, une bonne chance de médaille pour la Côte d’Ivoire

Grâce à son formidable archer, la Côte d’Ivoire sera le premier pays africain à participer aux phases finales d’un tournoi olympique, cet été, à Londres. La seule chose que l’on peut dire, c’est que René Philippe Kouassi n’ira pas à en Angleterre pour prendre des vacances. Il représentera cet été une bonne chance de médaille pour la Côte d’Ivoire. En témoigne sa troisième place lors du tournoi international de tir à l’arc. Une performance remarquable puisqu’il devance des pays comme la Pologne, la Suisse, la Belgique et plus de 130 athlètes venus de vingt pays africains. Sans se mettre quelconque pression, l’Angevin essaiera tout de même de prouver aux autorités sportives de son pays que le tir à l’arc à sa place en Côte d’Ivoire. En effet, très peu de moyens financiers sont mis à la disposition de cette discipline, alors que des sports comme le football, le basketball et le handball bénéficient de subventions beaucoup plus conséquentes en Côte d’Ivoire. Il ne reste plus qu’à souhaiter à notre Angevin René Philippe Kouassi de hisser le drapeau Ivoirien aussi haut qu’il l’avait fait lors des Championnats d’Afrique, mais cette fois-ci au niveau mondial !

Mémo pratique : le tir à 70 m est la discipline olympique de référence qui se pratique en extérieur, quelles que soient les conditions climatiques (vent, pluie…). Elle exige une parfaite maîtrise de soi et une connaissance technique pointue de son matériel (arc, flèches…). Il s’agit d’atteindre le centre de la cible, le plus souvent possible, par volées de 6 flèches.

Guillaume Murian

Anjour JO 2012

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 45 = 46