Angers SCO

Caen-Angers SCO. Le Président de Guingamp sceptique sur l’intégrité du match, des accusations inacceptables pour le SCO

Publié

le

Archive Crédit TB. Le président du SCO d’Angers Saïd Chabane

Selon le Journal l’Equipe, Bertrand Desplat, le président guingampais, a prévenu la Ligue de Football, avant Caen-Angers (0-1) samedi 13 avril, sur de possibles irrégularités pouvant entacher la rencontre. Des accusations inacceptables pour Angers SCO.

En fin de semaine passée comme l’indique le quotidien, la LFP est prévenue par le président de Guingamp, qui accompagne Caen en bas de classement, « que des rumeurs font état d’un possible arrangement entre les deux clubs. » rapporte le journal. L’information serait partie de joueurs, notamment de l’En-Avant, qui en auraient parlé entre eux.

« Oui, on a été prévenus par notre président Gilles Sergent, explique Rolland Courbis au journal l’Equipe, un des entraîneurs du club normand. Il était peut-être 14 heures. Le président a expliqué que la Ligue lui avait raconté que Bertrand Desplat avait appelé pour dire qu’un de ses joueurs (de Guingamp) avait entendu dire que des joueurs caennais et angevins auraient discuté les jours précédant le match. Il nous a même demandé si on avait une idée… »

La Ligue de Football prévient alors les deux clubs et le délégué de la rencontre Alain Le Galloudec, « à qu’il est demandé d’être vigilant sur le déroulement des débats et l’attitude des uns et des autres. »

Parallèlement, la Ligue décide de soumettre le dossier à sa commission de discipline, qui se réunit ce mercredi. Elle a été saisie en application de l’article 3 de ses règlements disciplinaires « considérant que le délégué de la rencontre a été avisé d’éléments susceptibles de douter de l’intégrité de la rencontre Caen-Angers ». Comme le veut le règlement, après lecture du rapport de l’arbitre, la commission décidera ou non d’ouvrir une enquête. Un instructeur René Brugger a été mandaté à titre conservatoire en attendant la décision de demain.

« Les accusations portées par Bertrand Desplat autour de la rencontre SM Caen/Angers SCO comptant pour la 32ème journée de Ligue 1 Conforama sont inacceptables, elles remettent en cause l’intégrité du Club et jettent le discrédit sur l’ensemble du football français. » s’insurgent les représentants d’Angers SCO

« Aucun soupçon ne saurait peser sur le club d’Angers SCO, qui affiche des valeurs fortes en matière de moralité et d’éthique… Des valeurs partagées par l’ensemble des dirigeants, des joueurs et des collaborateurs. » poursuit le club angevin dans un communiqué.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 + = 41