Zoo – Bioparc de Doué. « Esmeralda », le girafon est né durant l’incendie la Cathédrale Notre Dame de Paris.

Esméralda appartient à la sous-espèce menacée Giraffa camelopardalis antiquorum, dont on ne compte plus que 2 000 à 2500 individus dans la nature.

Lundi 15 avril, au moment-même où la Cathédrale Notre-Dame de Paris commençait à s’embraser, l’équipe du Bioparc de Doué-la-Fontaine assistait à la naissance d’un nouveau girafon, qui s’est avéré être une femelle. La corpulence du girafon a rendu cette nouvelle mise bas longue et compliquée.

Après 3h de travail et l’absence de progression dans l’expulsion, l’équipe du Bioparc a dû prendre la décision d’intervenir pour accompagner la sortie du petit, en tirant, au moment des contractions, sur les pattes antérieures qui commençaient à apparaître. Seulement quelques minutes d’assistance ont suffi avant que Lazia donne naissance lundi soir, vers 18h50, à son girafon.

Grande et élégante, cette nouvelle petite girafe a donc été nommée Esméralda, en hommage à Notre-Dame de Paris, cet emblème du patrimoine architectural français qui prenait feu au moment de sa naissance.

Jamais deux sans trois !

Cette nouvelle naissance revêt un autre caractère extraordinaire : il s’agit de la troisième naissance de girafe en seulement deux mois au sein du Bioparc. Une grande première pour ce parc animalier hors-normes et engagé pour la biodiversité ! En effet, après la naissance de Dello le 19 février 2019 et Omar, le 31mars dernier, le Bioparc a eu la surprise d’assister à la venue de ce troisième girafon. Esméralda mesure déjà 2 mètres, taille qu’Omar, qui a déjà deux semaines, n’a toujours pas atteinte…

Dello, Omar et Esméralda, 3 girafons vaillants et en bonne santé, forment un trio unique et exceptionnel !

De belles observations en perspective chez les girafes, pour la plus grande joie des visiteurs du Bioparc !

Esméralda appartient à la sous-espèce menacée Giraffa camelopardalis antiquorum, dont on ne compte plus que 2 000 à 2500 individus dans la nature.

Sa mère, Lazia, est une femelle née le 31 mars 2006 au Parc Zoologique de la Barben et arrivée au Bioparc deux ans plus tard. Esméralda est le 5ème petit de Lazia qui jusque-là n’avait donné naissance qu’à des mâles, dont Karami (son dernier, né en 2016) qui a rejoint le Zoo
d’Alger en fin d’année 2018.

Fandou, son père, est né au Bioparc en octobre 2014 et est désormais au Zoo d’Alger. Fandou est aussi le père de Dello, le 1er girafon de l’année, né en février.

Après les deux récentes mises-bas de girafons mâles, la naissance de la petite Esméralda est une jolie nouvelle puisqu’elle va contribuer à renforcer la constitution de groupes composés de femelles.

Publié le 17/04/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

37 + = 40