Angers

La Région des Pays de la Loire publie son baromètre de conjoncture touristique

Publié

le

Après un début de mois nettement en dessous des normales saisonnières, le beau temps semble enfin voir le jour en Anjou. C’est le moment pour l’Agence Régionale des Pays de la Loire de faire le point sur les prévisions touristiques pour la saison estivale à venir. Elle publie son « baromètre de conjoncture touristique », d’après une enquête réalisée entre le 8 et le 12 avril et basée sur plus de 950 réponses de professionnels du tourisme.

Cette année, l’hiver a été long et froid, et les congés plutôt tardifs, un contexte peu propice aux réservations. Certains professionnels du tourisme prévoient une baisse des prévisions de fréquentation pour ce mois d’avril, qu’ils estiment plus mauvais qu’en 2012. Les hôteliers, les restaurateurs et les chambres d’hôtes pour qui les prévisions sont les plus faibles, placent leurs espoirs dans les réservations de dernière minute, qui pourraient permettre de changer la donne : « dés que le soleil apparaît, le téléphone sonne » a déclaré un professionnel.

Sur le littoral et en milieu rural, ce sont près de la moitié des campings qui estiment que la fréquentation en avril sera inférieure à celle de l’année dernière. Le positionnement tardif des congés scolaires incluant des longs week ends peut être mis en cause. Néanmoins, 58% des villages de vacances annoncent une fréquentation stable voir supérieure à 2012. En ce qui concerne les prévisions de fréquentation de la clientèle touristique étrangère, elles sont très incertaines.

En mai et juin, même si les plannings de réservation sont moins remplis qu’en 2012, les prévisions s’annoncent plus optimistes qu’en avril. Les réservations sont en hausse sur le littoral, en ville et même en campagne. Concernant les lieux de visite, les prévisions s’annoncent tout aussi importantes qu’en 2012, voir meilleures pour 23% des professionnels.

Les réservations pour l’été sont globalement moins importantes qu’en 2012 à la même période pour 46% des professionnels. Néanmoins le constat est différent pour l’hôtellerie et le plein air. Cette année, les touristes se sont montrés prévoyants et les plannings de réservations dans les campings et les villages vacances pour juillet et août sont au moins identiques à ceux de l’année dernière. Les hôtels urbains et les chambres d’hôtes ne connaissent pas tout à fait le même succès, mais une fois de plus, les réservations de dernière minute pourraient inverser la tendance.

Manon PARET

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

53 + = 62