Angers

Production d’eau potable et concentration de liquides pollués

Publié

le

Angers – Fondée en 1999, la start-up TMW est née d’une volonté commune : réaliser l’équipement de dessalement le plus simple au monde. En 2009, l’industrialisation commence et une deuxième application voit le jour dès 2010 : la concentration de liquides pollués. TMW lance alors des β-tests qui mèneront au lancement des Aquastill (dessalement) et Ecostill (concentration) en 2011.

Alliant économie d’énergie, robustesse et extrême simplicité d’utilisation, la technologie développée par TMW s’apprête à bousculer les schémas existants dans le domaine du traitement de l’eau. Les industriels trouvent ici une solution plus économique et plus pratique pour réduire leur empreinte sur l’environnement alors que la production d’eau potable devient accessibles au plus grand nombre : hôtels et complexes hôteliers, cliniques, hôpitaux, dispensaires mais également communautés et particuliers.

Cette technologie exclusive, en industrialisation depuis deux ans, sera dévoilée le 17 mai 2011.

« Notre ambition est de mettre l’eau potable à portée de tous : des petites iles bretonnes aux régions côtières de l’Inde et de la Chine en passant par les régions du moyen orient, tous pourront produire de l’eau potable à partir d’eau de mer. Ce qui nous différencie véritablement c’est la simplicité d’utilisation de notre technologie. Nous l’avons voulue utilisable par tous. Après 12 ans de recherche et développement, nous pouvons dire que c’est le cas. La petite taille du module de base lui permet également d’étendre son utilisation en s’adaptant à toutes les surfaces » explique Antoine Gourdon, directeur du développement de TMW.

L’exclusivité de cette technologie tient dans sa double application. Initialement développée pour le dessalement de l’eau, elle permet en outre de concentrer les liquides pollués.

« Grâce à notre technologie, les industriels pourront réduire leur empreinte environnementale en réduisant jusqu’à 10 fois le volume des liquides pollués qu’ils produisent, et ce, avec une consommation d’énergie proche de zéro » conclut Antoine Gourdon.

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =