Angers

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le… muguet !

Publié

le

muguet1Symbole de chance pour certains, de travail pour d’autres, le traditionnel brin de muguet du 1er mai fait partie de notre histoire et de nos traditions. 

Un marché de 31,8 millions d’euros
Chaque année, le muguet se vend par milliers. Ainsi, les dépenses des Français pour l’achat de muguet en 2013 ont représenté un montant global de 31,8 millions d’euros, dont 23,7 millions d’euros uniquement pour le 1er mai. Le muguet en pot représente 15,2 millions d’euros et celui en brins, 8,5 millions d’euros. Ces chiffres seraient en vérité bien plus élevés, car ils ne comprennent pas les dépenses effectuées sur la voie publique auprès des particuliers.

Vendre du muguet le 1er mai est-il légal ?
Tous les Français peuvent vendre du muguet le 1er mai, s’ils respectent certaines règles :
– se tenir à plus de 40m d’un fleuriste professionnel ou d’un commerce,
– ne vendre que du muguet sauvage (cueilli dans les bois),
– être en conformité avec la règlementation locale (les communes fixent les règles qui encadrent la vente).
Exemples : à Paris, la vente n’est autorisée que si le brin de muguet est vendu sans ajout de fleurs ou de mise en pot. A Dijon, les brins doivent être vendus à plus de 100m des vendeurs professionnels.

Dura lex, sed lex
Le 1er mai, la législation est exceptionnellement assouplie pour la vente de muguet. Ainsi, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) rappelle ainsi que si le code pénal « interdit la vente sur la voie publique sans autorisation », « dans la pratique, (…) la vente du muguet fait l’objet de la part des autorités locales d’une tolérance admise à titre exceptionnel conformément à une longue tradition ».

Un brin d’histoire
Au Moyen-âge, on offrait un brin de muguet porte-bonheur de 13 clochettes pour la treizième année de mariage.
Le 1er mai 1560, le roi Charles IX se vit offrir un brin de muguet et décida de reprendre cette tradition à la cour l’année suivante, pour l’offrir aux dames en guise de porte-bonheur.
Le 1er mai 1886 à Chicago, les syndicats américains se soulevèrent pour réclamer la journée de huit heures de travail. L’églantine rouge est remplacée par le muguet, en fleur à cette période, et devient donc l’emblème des contestations du 1er mai. En mémoire de cette journée, la France décida en 1889 que le 1er mai sera une journée chômée, fériée et payée.

Muguet = toxicité
Venu du japon, le muguet apparaît en Europe au Moyen-âge. Cette fleur de la famille des Liliacées sent aussi bon qu’elle est toxique. C’est en effet un poison mortel. L’intoxication se fait par ingestion et toutes les parties de la plante sont toxiques (baies, feuilles et tiges). Les symptômes vont des troubles digestifs ou cardiaques à, dans le pire des cas, la mort par arrêt cardiaque.

Muguet

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Vente de muguet le 1er mai : des règles différentes selon les communes | QUOTI.FR. Un quotidien pratique du citoyen et du consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =