Angers

Le superbe parcours d’Angers SCO en Coupe de France s’arrête en demi-finale face au PSG

Publié

le

Angers- C’est le Paris SG qui s’est qualifié sur le score de 3 à 1 en demi-finale de la Coupe de France. L’aventure se termine donc là pour les hommes de Jean-Louis Garcia, qui n’auront cependant pas à rougir de leur prestation.

Ce résultat met donc fin aux rêves les plus fous des angevins. La dernière finale angevine remonte à 1957, tandis que la dernière participation au dernier carré de la compétition date d’il y a 41 ans. A cette époque là, l’adversaire d’hier soir n’existait pas encore (le PSG a été fondé en 1970). C’est dire si ce match était historique pour les angevins. Après avoir éliminé Le Havre, le TA Rennes, Valenciennes, Bordeaux, Strasbourg et Chambéry, Angers rencontre le grand Paris SG. Hier soir les hommes d’Antoine Kombouaré ont évolué à leur meilleur niveau et ont éliminé une valeureuse équipe du SCO au terme d’une superbe rencontre. Néanmoins, on pourra regretter une ambiance qui aura été à la hauteur de l’évènement que pendant les 5 minutes où le SCO est revenu à la marque.

Malicki : « On a commencé le match peut-être un peu trop tard »

Dès le début du match, les parisiens ont la possession du ballon. Cela se concrétise à la 21e minute par une tête de Guillaume Hoarau sur la barre transversale. A ce moment-là du match, Angers est en grande difficulté. Paris en profite et ouvre le score par l’intermédiaire de Bodmer sur un service de Néné. Angers ne tarde pas à réagir, cinq minutes plus tard Sébastien Renouard se procure une grosse occasion, mais qui rase le poteau de Grégory Coupet. En fin de mi-temps, le PSG a l’occasion de doubler la mise, mais les angevins s’en sortent à deux reprises grâce au sauvetage d’un défenseur sur sa ligne, à la barre transversale et à un magnifique arrêt de Grégory Malicki.

Paris maitre dans l’art du contre

Angers SCO se procure la première occasion de la seconde mi-temps, mais Coupet s’interpose devant Renouard. Sur le contre Paris inscrit un second but par l’intermédiaire de Néné à la 51e minute. Cinq minutes plus tard, Sébastien Renouard trouve le chemin des filets pour Angers sur un tir en pivot. Mais les espoirs angevins sont de courte durée, Paris inscrit un nouveau but par l’intermédiaire de Hoarau, servit une nouvelle fois par l’intenable Néné. Malgré quelques tentatives angevines, et notamment un coup-franc de Keserü qui fini sur la barre, Paris gère bien sa fin de rencontre. C’est donc sur ce score de 3 à 1 que le PSG va disputer sa 6e finale en 9 ans. Tandis que les supporters angevins accompagnent leurs joueurs sous des « merci le SCO ».

[youtube gpGGiHQny5I]

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 7