Angers

Légère diminution des projets de recrutement en Maine-et-Loire en 2015

Publié

le

DR -

DR –

22 200 intentions d’embauche en 2015. C’est, selon l’enquête « Besoins en Main d’œuvre », réalisée chaque fin d’année par Pôle
emploi, le nombre de projets de recrutement envisagés par les employeurs du Maine-et-Loire.

En novembre et décembre 2014, 18 700 établissements ont été interrogés sur leurs intentions d’embauche pour l’année 2014. L’analyse des 4 600 réponses permet de recenser les métiers les plus recherchés, ainsi que les principales difficultés de recrutement rencontrées par les employeurs du département.

22 200 projets de recrutement ont été recensés en Maine-et-Loire pour 2015. Cela représente 22,9% des intentions d’embauche de la région. Le département enregistre une baisse par rapport à 2014 : -1,3%. La part d’établissements recruteurs est également en baisse passant de 19,7% en 2014 à 19,4% en 2015.

80% des projets de recrutement se trouvent dans les services ou les industries agroalimentaires. Avec près de 9 800
besoins annoncés, le secteur des services représente 44% projets de recrutement en Maine-et-Loire, soit 16 points de moins
qu’en Pays de la Loire. Avec 8 100 projets recensés, les IAA arrivent en seconde position, bien au delà du niveau régional (36%
contre 19% des projets de recrutement). La volumétrie importante de projets recensés pour les métiers agricoles saisonniers
explique cette représentativité importante. Les 3 autres secteurs du Maine-et-Loire affichent des poids similaires à ceux de la
région. 11% des intentions d’embauche concernent le commerce, 6% concernent l’industrie manufacturière et 3% concernent la
construction

6 800 projets sont associés à des tensions parmi les 22 200 intentions recensées en Maine-et-Loire en 2015, soit un
taux de tension de 30,8%. Ce taux est de loin le plus bas de la région, derrière la Sarthe (36,4%). Les plus fortes difficultés se
concentrent sur les projets de recrutement de la construction (60,5%). Les bouchers, les employés de maison et personnels de
ménage ou les aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales présentent de fortes difficultés de recrutement dans le
Maine-et-Loire.52,8% des projets de recrutement sont saisonniers sur le département, soit 6,6 points de plus qu’en Pays de la Loire. Cette part a diminué entre 2014 et 2015 (-2,8 points).

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 − = 55