Angers

Geoffroy ROUX de BEZIEUX, candidat à la présidence du MEDEF à Angers

Publié

le

Credit MP – Joël FREUCHET, nouveau président du MEDEF Pays de la Loire et Geoffroy ROUX de BEZIEUX

Angers –  Le 28 mars dernier, Laurence PARISOT devait renoncer à l’idée de se porter de nouveau candidate à la présidence du MEDEF après deux mandats et 8 ans de pouvoir. Afin de lui succéder, 5 candidats concourent au poste, parmi lesquels Geoffroy ROUX de BEZIEUX, présent aujourd’hui au MEDEF Anjou dans le but de rencontrer les entrepreneurs angevins, les élus et les membres du conseil d’administration du syndicat en Anjou.

A 50 ans, Geoffroy ROUX de BEZIEUX est le président et fondateur de l’entreprise OMEA Telecom, société proposant différentes offres d’opérateurs mobiles (Virgin Mobile, Breizh Mobile etc.) et le vice président de la Fédération Française des Télécoms. Très impliqué au sein du MEDEF, il est membre du conseil exécutif, membre du comité éthique et occupe également la place d’administrateur au MEDEF Hauts de Seine.

Cet engagement au sein de la course à la présidence traduit chez Geoffroy ROUX de BEZIEUX, une volonté de s’engager encore un peu plus au service des entreprises. Quand certains de ses concurrents déclarent vouloir mettre en place un MEDEF « de combat » ou bien encore un MEDEF « de compromis », Geoffroy ROUX de BEZIEUX revendique lui, l’installation d’un MEDEF « de résultats ». Selon lui, le gouvernement d’aujourd’hui prend peu de décisions et fait preuve d’immobilisme face à la situation économique et sociale dans laquelle se trouve la France. Il déclare vouloir changer les choses, bousculer le gouvernement et redonner de la marge de manœuvre aux entreprises mais aussi aux entrepreneurs.

Le programme de Geoffroy ROUX de BEZIEUX s’appuie en partie sur les actions réalisées par nos voisins les allemands, notamment en ce qui concerne le taux de chômage. Là où l’Allemagne a su prendre des risques et mettre en place des réformes douloureuses mais nécessaires, la France n’agit pas. Pour Geoffroy ROUX de BEZIEUX il est indispensable de rénover l’assurance chômage et le contrat d’embauche mais aussi d’effectuer des changements concernant la fiscalité des entreprises et des entrepreneurs. L’augmentation des impôts freine les entreprises dans l’embauche de nouveaux salariés, et favorise ainsi l’accroissement du taux de chômage en France.

Selon Geoffroy ROUX de BEZIEUX, il est temps de redonner confiance aux entreprises françaises et de les réconcilier avec la prise de risque et l’innovation. Certaines réformes, aussi compliquées soient-elles doivent être mises en place. La campagne électorale débutera officiellement le 7 mai 2013, laissant ainsi 3 mois complet à Geoffroy ROUX de BEZIEUX pour convaincre les autres membres qu’il est le président idéal.

Manon PARET

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Geoffroy ROUX de BEZIEUX, candidat à la ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 2 =