Loisirs

Ouverture de la pêche du brochet et du sandre en Maine-et-Loire à partir du 1er Mai

Publié

le

Pêche en waders. (Crédit photo : Fédération de Maine-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique)

Lundi 1er mai à 6h15 aura lieu l’ouverture de la pêche au brochet et du sandre en Maine-et-Loire. Date très attendue par les 38 500 pécheurs du département.

À partir du 1er mai, les 1,5 million de pécheurs français vont avoir la possibilité de pratiquer leur loisir. Les techniques ne sont pas pour tout le monde les mêmes : pêche aux leurres ou pêche aux vifs, mais le plaisir est identique.

État des lieux des rivières et de la reproduction dans le département

La Fédération de Maine-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique explique que « la faible pluviométrie de l’hiver n’a pas permis aux rivières de retrouver un niveau « normal » pour la saison. » Ainsi, si des précipitations importantes ne tombent pas pendant les semaines à venir, des craintes seront émises à l’approche de l’été. En ce qui concerne la période de reproduction du brochet, qui a lieu entre le mois de février et le mois d’avril, elle semble cette année avoir été correcte, mais seulement dans les frayères (endroit où les poissons déposent leurs œufs) qui ont pu se remplir d’eau. Depuis quelques années, la reproduction du brochet est difficile, c’est pourquoi la Fédération de pêche de Maine-et-Loire mène des actions d’aménagement de frayères pour contrecarrer ce déficit. Pour le sandre, la période de reproduction se déroule d’avril à mai. Il faudra faire attention, car jusqu’au 31 mai, des réserves spécifiques sont mises en place sur de nombreux cours d’eau du Maine-et-Loire pour protéger la reproduction du sandre.

Réglementation 2017

La réglementation a changé sur certains points depuis le 1er janvier 2017. La taille de capture du brochet passe de 50 cm à 60 cm, celle du sandre passe de 40 cm à 50 cm et la taille du black-bass reste à 30 cm. La Fédération de Maine-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique explique que « L’augmentation des tailles en 2017 a donc pour but de laisser davantage de temps à ces espèces pour se reproduire. Les poissons qui n’atteignent pas la taille légale de capture doivent être obligatoirement remis à l’eau immédiatement. » À savoir : si vous souhaitez aller pêcher dans un autre département, il faut prendre contact avec la fédération concernée pour connaitre la réglementation. Il faut aussi savoir que : le prélèvement journalier par pêcheur est limité à 3 carnassiers (dont 2 brochets maximum). Pour pêcher en toute légalité, il faut penser à prendre une carte de pêche (il en existe différents types : hebdomadaire, journalière, etc.) en se rendant chez un dépositaire ou sur le site www.cartedepeche.fr.

Ophélie Raymond

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 + = 55