Culture

Le festival Cinémas d’Afrique, bientôt de retour à Angers

Publié

le

Jardin éphémère place du Ralliement, lors du festival Cinémas d’Afrique en 2015. (Photo: Association Cinémas et Cultures d’Afrique)

La 16e édition du festival Cinémas d’Afrique aura lieu du 16 au 21 mai à Angers. L’occasion de faire connaitre différentes cultures d’Afrique, à travers plusieurs évènements.

« L’Afrique vient à Angers et nous apporte des richesses et une autre vision du monde » ce sont les mots d’Alain Fouquet, adjoint à la culture et au patrimoine. Selon lui, dans un monde où les clivages commencent enfin à se fissurer, la culture sert justement à rassurer. C’est avec enthousiasme et engouement qu’il conclut « Votre festival est un message d’espoir et d’amour ».

Un festival pour voir le monde depuis l’Afrique

Le festival, organisé par l’association Cinémas et Cultures d’Afrique, a pour but de faire connaitre les cultures d’Afrique en France. Pour cela, tous les deux ans, le festival est organisé et dure presque une semaine. Il propose cette année, une programmation riche et variée. Plusieurs films, réalisés durant ces deux dernières années, vont être projetés pendant le festival. Les films sont choisis sans distinction de pays, de genre ou de durée. Ce sont sept longs métrages et sept courts métrages qui sont en compétition. Myriam de Montard, codirectrice de l’association, est heureuse de pouvoir dire que « Cette année, des films du Bénin et du Ghana vont être diffusés. C’est important puisque ce sont des pays très peu représentés. » Des films de toutes origines vont être montrés au public afin « d’afficher la diversité des différentes cultures africaines » ajoute Sadia Ragui, la deuxième codirectrice. D’où « Cinémas » avec « S ». Au programme : documentaires, fictions, courts, longs métrages qui abordent plusieurs thèmes (immigration, ONG, relation Nord-Sud, écologie, etc.) et programmation pour le jeune public également. Les diffusions se feront aux 400 coups ou au Grand Théâtre. Le samedi 20 mai, à la clôture du festival, 2 prix seront remis à chaque catégorie (court et long métrage) : le prix du Jury Jeunes et le prix du Jury du public. À savoir que cette année, le festival s’exporte en dehors d’Angers, avec la diffusion de films au Théâtre des Dames des Ponts-de-Cé, ainsi qu’à Rennes à travers des temps forts autour du cinéma d’Afrique.

Un festival pour susciter les rencontres

« L’objectif du festival est de faire connaitre les cultures et de susciter les rencontres », explique Myriam de Montard. Pour chaque film, le réalisateur ou un représentant sera présent lors de la diffusion et pour un temps de rencontre avec le public. Un accueil spécifique est d’ailleurs réservé à chaque réalisateur en fonction de son pays d’origine. En plus de la diffusion des films, d’autres activités sont : conférences, repas convivial aux saveurs d’Afrique et le Jardin « Rencontre des cultures ». Ce jardin éphémère est apparu lors de l’édition 2015 et s’installera à nouveau cette année Place du Ralliement. Il a pour thème, comme son nom l’indique, la rencontre des cultures, et permettra de valoriser la richesse des pratiques autour de l’accueil et l’art de la relation dans les cultures d’Afrique. « Le jardin sera l’occasion de découvrir des mots, des gestes, des savoir-faire qui expriment l’attention portée à l’accueil, la rencontre, à l’étranger, au visiteur. » Ainsi, différentes activités seront possibles : atelier de nouage de foulard, démonstration de cérémonie de thé et/ou de café, démonstration de henné ainsi que des causeries autour du thème « Nous sommes tous différents… Tant mieux ! Apprenons à nous connaitre ». Ce jardin est en préparation depuis des mois, grâce à des partenaires, mais aussi grâce à de nombreux bénévoles « sans qui le festival n’existerait pas ».

Ophélie Raymond

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 56 = 64