Tourisme

Le haut de gamme, nouvel élan de l’hôtellerie angevine

Publié

le

DR

L’hôtellerie à Angers et dans le Maine-et-Loire connaît de beaux jours. Un taux d’occupation de 63,3 % en moyenne sur l’année 2018 selon les chiffres données par la Chambre de Commerce et d’Industrie. Une augmentation globale d’un point et demi par rapport à 2017.

Les trois grandes villes du Maine-et-Loire s’adjugent chacune des atouts touristiques intéressants. Si la dynamique hôtellière de Saumur et Cholet semble avoir trouvé leurs fondamentaux grâce, respectivement aux vins et au Puy du Fou, la cité angevine se tourne vers le haut de gamme.

Angers s’ouvre au haut de gamme

Le nombre de nuitées en hausse continue depuis l’année 2013 semble se diriger vers un tourisme étranger mais encore, un tourisme d’affaires. La construction d’un Novotel, à deux pas de la gare en dit long sur les ambitions d’attirer cette nouvelle clientèle. Ce dernier ouvrira ses portes dès le mois de septembre prochain. Celui-ci peut prévoir des chiffres plus conséquents pour l’hôtellerie angevine. Le tourisme haut de gamme est un atout dont les professionnels du tourisme de la ville d’Angers ont d’ores et déjà pris conscience. Des animations ou séminaires se préparent à destination de cette clientèle. L’hôtellerie angevine pourrait ainsi faire peau neuve et transformer son hôtellerie d’ici à quelques années. Effectivement, le Novotel n’arrive pas seul puisque des hôtels luxueux se projettent à Avrillé et sur le Front de Maine.

Martin Baranger

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

67 − 64 =