Les détails de la politique locale de l’habitat d’Angers Loire Métropole

Crédit TB. Daniel Dimicoli, 7ème vice-président d’Angers Loire Métropole, chargé de la politique de l’habitat et de l’urbanisme, membre de la commission permanente.

Le conseil de l’agglomération qui aura lieu mardi prochain aura pour sujet principal la mise en oeuvre de la politique locale de l’habitat.

Le but est  de « conserver de la mixité social en augmentant la qualité des infrastructures » assure Christophe Béchu, président d’Angers Loire Métropole.

Comment est-elle mise en oeuvre ? À travers trois actions :

  1. « Favoriser la production du logement locatif social » 
  2. « Développer l’accession-aidée sur le territoire »
  3. « Accompagner la réhabilitation dans le parc privé » 

Par « favoriser la production du logement locatif social », l’agglomération va « renforcer la politique de réhabilitation du parc public ». En accompagnant notamment la réhabilitation de 500 logements maximum chaque année. Angers Loire Métropole entend aussi poursuivre les efforts de production de logements sociaux. En produisant « 500 à 540 logements locatifs sociaux neufs par an ». Mais aussi par le biais d’un « nouveau programme national de renouvellement urbain sur deux quartiers d’Angers Belle-Beille et Monplaisir. » Cela fera 889 logements a reconstituer sur l’ensemble du territoire de l’agglomération.

En parlant de « développer l’accession-aidée sur le territoire », Le conseil de l’agglomération veut effectuer un accompagnement financier des ménages dans l’accession à la propriété et développement de la « location-accession ». Il s’est donné pour objectif de 389 logements/an en accession aidée (Prêt social location-accession, prêt à taux zéro plus).

« Accompagner la réhabilitation du parc privé », c’est apporter du soutien à la réhabilitation énergétique du parc privé pour Angers Loire Métropole. Mais c’est aussi accompagner l’adaptation des logements.

Un retour sur investissement ?

Angers Loire Métropole accompagnera financièrement ces projets. L’agglomération donnera 5,5 millions d’euros d’aides directes par an.

À travers ces aides, l’agglomération compte bien en tirer des retombées économiques. À travers le monde de l’entreprise, en « consolidant et développant le monde du BTP, des constructeurs et aussi de l’immobilier. »

Chiffre d’affaire obtenu selon l’agglomération :

  • 378 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel liés à la production de logements.
  • 33 millions d’euros de chiffre d’affaire liés à la réhabilitation du parc public et privé.

Mais aussi pour Angers Loire Métropole, cette politique locale de l’habitat permettrait de participer à l’emploi sur le territoire. Avec notamment, 3 150 emplois annuels maintenus ou créées (production de logements). Et 165 emplois annuels maintenus ou créés (réhabilitation des logements).

Publié le 06/05/2017

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 1