Angers

Opération Sécurité routière à Angers

Publié

le

Au niveau national, les 4 premiers mois de l’année ont vu une augmentation de 12,8 % du nombre de tués par rapport à 2010.

Ces chiffres préoccupants nécessitent des mesures immédiates pour mettre un terme au relâchement du comportement de certains conducteurs et réduire le nombre de tués sur les routes.

A Angers, des contrôles routiers vont être renforcés sur les différents grands axes de la ville durant le week-end.

Dans notre département, même si le nombre de tués a diminué, 15 accidents mortels au 6 mai 2011 soit deux de moins qu’à la même date en 2010, on constate une augmentation de 15 % des accidents corporels et de 13 % des blessés par rapport à la même année.

Le week-end à venir marque la fin des congés scolaires avec les retours des vacances de la zone A(académies de Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Rennes et Toulouse).

Le trafic sera intense et les contrôles seront donc renforcés sur les routes de Maine-et-Loire avec des opérations conjointes Police-Gendarmerie organisées dès samedi 7 mai afin de réprimer les comportements irresponsables.

 

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. patrick

    7 mai 2011 at 17 h 50 min

    Excellente initiative ! Dommage qu’elle ne soit médiatisée que maintenant. Cela fait des années que les sites étrangers comme Buzzle ou français comme Qu’est-ce que c’est ? (www.questcequecest.com) expliquent les risques de la conduite automobile.

    A notre connaissance, toutes les études françaises ou étrangères sur ce sujet convergent : le risque accidentogène est considérablement multiplié par l’utilisation d’un téléphone au volant.

    En effet, même avec un kit main libre, le téléphone monopolise visiblement la plus grande partie de notre attention. Hors, une inattention de quelques secondes peut suffire à faire dévier un véhicule de sa voie.

    Depuis longtemps, nous avons renoncé à décrocher le téléphone en conduisant. Pourtant, il y a 10 ans de cela, nous le faisions sans connaître les conséquences. Après avoir raccroché, c’était toujours la même interrogation : « qu’est-ce qui s’est passé sur la route pendant que je conduisais ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 − = 36