Politique

Angers. Au « menu » du conseil d’agglomération de ce lundi 13 mai

Publié

le

Crédit TB. Christophe Béchu, président d’Angers Loire Métropole.

Parmi les dossiers sur la table au conseil d’agglo, c’est un plan de consommation locale qui sera un des principaux dossiers mis en exergue ce soir.

Le plan global de transition écologique sera présenté au prochain conseil d’agglo pour Angers Loire Métropole. Il s’appuie sur trois « rubriques » qui sont celles de la transition énergétique, du respect de l’environnement et de l’économie circulaire. Dans cette dernière branche s’inscrit le plan d’alimentation territoriale qui sera discuté ce soir. Christophe Béchu à fait remarquer le grand potentiel de l’agglomération angevine dans la consommation locale. 6,8% des produits que nous consommons sont fabriqués près de chez nous. Selon les différents classements proposés, Angers se classe deuxième ou troisième dans les villes qui consomment le plus local. Angers est devancée par Avignon et est au coude à coude avec la voisine Nantaise. Cependant, le potentiel théorique d’achat local est le plus fort à Angers.

En bref :

Le pont ferroviaire de Segré va être recouvert en bois sur ses huit mètres de large. Des vues intéressantes sont proposées sur l’île Saint-Aubin et la confluence de la Mayenne et la Sarthe. Il s’agit donc de les mettre en valeur en installant quelques bancs ou il sera possible de les admirer.

Une des délibérations de ce soir portera sur la diminution des panneaux publicitaires. Les panneaux de publicités lumineux seront désormais éteints entre 23 heures et 7 heures du matin. Les tailles de ces panneaux seront également rediscutées et diminuées. Il est également question d’une suppression pure et simple des panneaux publicitaires sur les Berges de Maine et le Quai Félix Faure notamment.

Ce soir, le conseil d’agglomération décidera d’une nouvelle répartition des sièges du prochain conseil d’agglomération. Ils sont aujourd’hui 101 élus à siéger à la métropole. Ils ne seront plus que 90 à l’issue de la prochaine élection. Il est donc maintenant question d’une répartition proportionnelle au nombre d’habitants par commune. Un accord local doit être signé avant le 1er Septembre.

Des terrains de réserves foncières théoriques de l’Atoll pourraient perdre leur atout commercial afin de mettre en valeur les commerçants locaux. Les terrains pourront accueillir prochainement des activités industrielles ou tertiaires.

Christophe Béchu n’exclut pas de s’exprimer ce soir suite aux événements qui ont eu lieu ce week-end. Il rappelle sa prise de conscience de la situation et le travail de médiation du conseil d’agglomération pour aider les habitants des quartiers difficiles à Angers et Trélazé.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 − = 35