Justice

À Trélazé (Maine-et-Loire), des dealers affichent leurs tarifs sur les murs de la ville.

Publié

le

Capture Snapchat – À Trélazé (Maine-et-Loire), des dealers affichent leurs tarifs sur les murs de la ville.

“Shit, beuh, cocaïne”…. À Trélazé, dans le Maine-et-Loire, les trafiquants profitent des murs de la ville pour afficher les tarifs de leurs marchandises.

Si l’on veut connaître les tarifs des drogues qui circulent à Trélazé, il suffit de regarder, entre autres, les murs de la ville. Du moins, c’est qu’indique cette vidéo diffusée sur le réseau Snapchat ces derniers jours.

« 50 € pour un 10g de shit »

Plusieurs inscriptions sont en effet visibles à la vue de tous les habitants du quartier, comme cette vidéo capturée sur le réseau social Snapchat le montrent : « 50 € pour un 10g de shit » Il est aussi proposé de la cocaïne et de l’herbe. « on retrouve ce genre d’inscription sur différents quartiers de la ville d’Angers plus particulièrement à la gare ou dans la Doutre encore dernièrement » explique un cadre de la police angevine.

Après les violences de ce week-end dont on ne connait pas encore la cause, le maire de Trélazé Marc Goua indiquait son mécontentement.

Depuis 2/3 mois, on voit des tensions un peu plus fortes, je ne suis pas étonné par le nombre de jeunes de 20 ans et quelques années qui se baladent en déshérence. Je ne suis pas content, moi cela me donne raison, ça fait des mois que je dis que ça ne va pas bien se terminer dans ces quartiers.”, des propos rapportés par France 3.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

48 − 40 =