Une passerelle au-dessus de la gare d’Angers début 2020.

Credit AM – Dietmar Feichtinger a pensé et dessiné cette passerelle, on lui doit déjà la passerelle permettant de rejoindre le Mont Saint Michel.

Premiers serrages de boulons. Ce mardi matin, Christophe Béchu a donné le coup d’envoi de l’installation de la nouvelle passerelle de franchissement de la Gare d’Angers, qui relie la rue Fulton au Sud,et la rue Auguste Gautier au Nord. Dietmar Feichtinger a pensé et dessiné cette passerelle, on lui doit déjà la passerelle permettant de rejoindre le Mont Saint Michel.

Le franchissement de nouvelle passerelle de franchissement de la gare d’Angers prend la forme d’une grande courbe qui s’insère dans le périmètre défini et offre une continuité urbaine entre la place Pierre Semard et la place Giffard-Langevin.

Au Nord,la passerelle se place le long d’un mur qui va faire l’objet d’un concours d’artiste.Cette disposition permet de qualifier l’espace au pied du parking silo et de dégager un parvis pour l’hôtel en construction. L’escalier se connecte directement au trottoir de la place Semard et libère au maximum l’espace sous le tablier pour accueillir des stationnements pour les vélos.

Au Sud,l’ouvrage se cintre dans l’axe de la place Giffard-Langevin et du nouveau parc pour prolonger la promenade piétonne.Une rampe assure l’accès à tous et la continuité de l’espace urbain depuis la rue jusque sur la passerelle. La volumétrie générale, formée par un tablier en acier supportant des portiques en bois, est une réponse au site et aux intentions fonctionnelles du projet.Le tablier, constitué d’un caisson et de consoles en acier,permet de réaliser les portées importantes par dessus les voies tout en procurant une matérialité forte en relation avec l’environnement ferroviaire.Le caisson intègre un banc pour les passagers dans l’attente d’un train ou pour le passant qui souhaiterait simplement profiter des vues lointaines offertes par le faisceau de la gare.

« Pour le passager qui patiente, la passerelle procure un abri dans un cadre privilégié et en hauteur.Les portiques servent en effet de support à la paroi brise-vent.La face Ouest est protégée des courants d’air. Le fil rouge qui était dessiné sur la passerelle existante est remplacé par l’expérience sensorielle du bois.Le bois donne une qualité tactile à la promenade,une douceur pour créer un contraste avec la minéralité du contexte, un ailleurs en plein coeur de la ville. La nouvelle passerelle de la gare de Saint Laud se révélera être plus qu’un ouvrage de franchissement. Elle sera un nouvel endroit de pause et de contemplation au cours de la promenade urbaine des angevins..» explique l’arhitecte autrichien.

Les travaux d’installation se poursuivront de nuit avec l’acheminement d’une grue de 1200T au cours de l’été pour l’installation d’une partie de la passerelle de nuit. En effet, la SNCF permet la liberté de travaux au dessus des voies sans passage de trains durant quelques nuits cet été et pour une période de 4 heures chaque jour.

coût de la passerelle : 6 M€ livraison: janvier 2020.

Publié le 15/05/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 28 = 36

titre