Sante

Le syndicat SUD s’associe à Force Ouvrière pour demander le versement de la prime de 1500 euros à tout le personnel du CHU d’Angers

Publié

le

Coronavirus

Le décret attendu par les hospitaliers est paru récemment. Le syndicat Sud santé a décrypté les articles du décret et demande le versement de la prime de 1500 euros à tout le personnel du CHU d’Angers.

Le montant maximum de la prime, 1 500 euros, ne sera inscrit sur les fiches de paie de mai ou juin que dans les 40 départements les plus touchés par l’épidémie. Le Maine-et-Loire n’est éligible que pour les 500 euros.

Le syndicat associe sa voix à Force Ouvrière et dénonce une « division des hospitaliers ».

Les syndicats ont demandé au maire et président du conseil de surveillance, Christophe Béchu ainsi qu’à la directrice général, Cécile Jaglin-Grimonprez, de relever le niveau de la prime de 500 à 1 500 euros pour tous an s’appuyant sur un article dérogatoire du texte.

« Tous les grades, tous les services ont participé : tout le monde doit y prétendre » estime FO, revendiquant au passage « le dégel du point d’indice et sa revalorisation à hauteur de 300 euros pour tous » ainsi que « des embauches dans les services ».

Le syndicat Sud rajoute « Nous n’avons pas besoin de breloques ou d’aumône mais de vrais salaires pour tous. Les « héros » ne se laisseront pas faire ! »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 61 = 70