Angers

Cathédrale Saint Maurice à Angers. Le Compagnon du Saint retrouvera sa hallebarde ce matin

Publié

le

Cathédrale Saint Maurice  à Angers. Le Compagnon du Saint retrouvera sa hallebarde ce matin

Cathédrale Saint Maurice à Angers. Le Compagnon du Saint retrouvera sa hallebarde ce matin

Une intervention, nécessitant une nacelle à 40m de hauteur, est prévue sur la façade occidentale de la cathédrale Saint-Maurice à Angers pour la repose d’une hallebarde restaurée qu’une statue d’un des compagnons de Saint-Maurice avait perdu fin 2014 à cause de la dégradation de la pierre.

La façade occidentale de la cathédrale St- Maurice d’Angers, élevée dans le courant des XIIème et XIIIème siècle, à l’occasion de la reconstruction de la nef par les évêques Normand de Doué et Guillaume de Beaumont, a été remaniée au XVIème siècle par l’architecte angevin Jean Delespine. Celui-ci ajouta à la base des deux tours, une galerie constituée de 8 niches surmontées de dais abritant St- Maurice et sept de ses compagnons. Les statues furent sculptées par les imagiers Jean Giffard et Antoine Desmarais en 1537 et « rétablies par Dantan aîné en 1838 » (Célestin Port, Dictionnaire historique de Maine-et-Loire). Saint- Maurice, dont le vocable fut attribué à cette église dès le VIIème siècle était un militaire romain chrétien, décurion de la légion thébéenne, martyrisé vers 287 avec plusieurs de ses soldats (dont St-Exupère et St-Candide) par l’empereur d’Occident Maximien pour avoir refusé de participer à une cérémonie païenne.

Ces statues sculptées dans le tuffeau furent dégradées au cours des siècles du fait des intempéries. Pour assurer leur sauvegarde, elles furent déposées et remplacées par des copies en pierre dure en 1909. Les statues originales furent installées sur le banc périphérique du vestibule de l’évêché dans l’attente d’une mise en valeur dans le cadre d’un projet d’ouverture
au public de l’évêché.

L’intervention consiste à remettre en place la hallebarde de l’un des compagnons, qu’il avait perdue fin 2014 en raison de la dégradation de la pierre nouvelle.Cependant la main en pierre s’est cassée et la hallebarde n’était donc plus maintenue que par un point de fixation au niveau du pied. Elle a ensuite été prise en charge par l’entreprise Loubière la Forge d’art qui l’a restaurée en atelier en redressant certaines pièces et en effectuant une nouvelle patine sur l’ensemble.

Pour sa remise en place mercredi, une nacelle de 40m sera installée ce mercredi matin  Place Mgr Chapoulie, la main de la statue étant elle-même située à une hauteur de 33m. La main sera refixée avec un goujon ancré jusqu’à 15cm dans la longueur du bras de la statue de manière à consolider l’ensemble et éviter une nouvelle fragilisation.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 27 = 29