Angers

Maine-et-Loire. »Non à la baisse des aides aux vacances et aux centres de loisirs » dénonce Gregory Blanc

Publié

le

Credit AM - Gregory Blanc , Premier Secrétaire Fédéral du PS 49

Credit AM – Gregory Blanc , Premier Secrétaire Fédéral du PS 49

Le groupe des élus de gauche du Conseil départemental de Maine et Loire tient à rappeler qu’il n’a pas voté la suppression des aides aux familles pour le départ en vacances lors du vote du budget en janvier 2015. Il a également voté contre la diminution des aides aux centres de loisirs lors de la Commission Permanente du 4 mai dernier.
Après la diminution des crédits pour la prévention spécialisée, pour les foyers des jeunes travailleurs, pour la politique de la ville et les aides de premières nécessités, le département doit se recentrer sur ses compétences propres et notamment les solidarités. En effet, il est inacceptable que se soient les familles qui en ont le plus besoin qui doivent subir les difficultés financières du département. D’autres choix sont possibles que ceux faits par la majorité de droite. Il est grand temps d’engager un véritable plan pluriannuel avec une stratégie claire pour l’avenir. Ainsi, le groupe avait proposé de réaffecter les 800 000 euros de subventions données à Terra Botanica à la prévention, aux aides aux familles et à l’insertion.

Grégory Blanc
Président du Groupe de gauche au Conseil départemental de Maine-et-Loire

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Maine-et-Loire. »Non à la bai...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 5