Cholet

Plaques commémoratives à Cholet : Le Conseil général ne peut tolérer les sous-entendus.

Publié

le

Selon le Courrier de L’ouest « Des anciens élèves du collège Colbert ont adressé une lettre ouverte à Christophe Béchu, président du Conseil général pour lui annoncer l’installation dans le hall de l’établissement d’une plaque en l’honneur de leurs amis Pierre Baum et Francis Picard déportés et morts à Auschwitz. »

Aujourd’hui, a collectivité angevine répond « Le Conseil général ne peut tolérer les sous-entendus qui ponctuent ce courrier. Acteur lui aussi du devoir de mémoire, il est convaincu que la passion l’a emporté sur la raison au moment de rédiger cette lettre ouverte. Sur le fond, le Conseil général ne peut répondre aux signataires de cette lettre ouverte que ce qu’il leur a déjà été écrit dans un courrier en date du 27 avril 2012.

Le nom de ces deux enfants martyres est déjà inscrit sur une stèle qui a été édifiée par la mairie de Cholet à proximité du bâtiment. Par ailleurs, une salle de classe de l’établissement porte leur patronyme. Dans ce dossier, la motivation de la collectivité est celle-là, et la seule. Il est regrettable que naisse une polémique engendrée par des propos irresponsables. »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 − 36 =