Et si on déménageait l’horloge des anciens abattoirs vers l’entrée du marché Leclerc à Angers ?

Credit Google. L’horloge des anciens abattoirs installée actuellement au Front de Maine à Angers.

Après le grand chantier de la transformation du marché du centre-ville le samedi à Angers, les commerçants non-sédentaires ont des idées pour promouvoir “leur marché” comme déménager l’ancienne horloge des anciens abattoirs ou encore la création de tonnelles sur le boulevard Bessonneau, de quoi égayer le marché du samedi matin.

L’information aurait pu passer inaperçue, “les commerçants du grand marché place Leclerc” ont déposé un projet dans le cadre du budget participatif lancée par la Ville d’Angers. Leur ambition à travers cette idée, “ Un espace public végétalisé sur le front du parking Leclerc, qui, de plus met en scène le grand marché au son de la cloche pour son ouverture et fermeture”.

Situé entre le parking Leclerc et le Bd Bessonneau, actuellement en travaux, le site accueillera prochainement une future station de tramway, aussi les commerçants du samedi matin voudrait voir redorer cette entrée de marché, dédiée aux marchands de fleurs.

Les commerçants proposent “de larges tonnelles végétalisées le long du parking Leclerc sur le bord du Bd Bessonneau, au niveau de la future station de tramway.
De plus, en introduisant un objet de mémoire d’Angers d’une activité alimentaire, telle l’horloge des anciens abattoirs, on obtient un site exceptionnel avec un cache d’élégance unique. Un écrin végétal avec une perspective harmonieuse sur le Palais de Justice.” précise le projet.

La Ville d’Angers étudie actuellement la faisabilité du projet, puis les candidats devront présenter leur projet. Parmi, l’ensemble des projets du budget participatif 2018, seuls 5 seront retenus parmi les votes du public en fin d’année.

Publié le 24/05/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Business

Comments

  • Déjà de replanter autant d’arbres que la ville à couper ( 1 306 rien que sur le tracé tram ) cela sera très bien et pas des brindilles puisque certains arbres avaient plus de 300 ans.
    Mais effectivement Angers ne doit pas s’endormir sur ses lauriers et continuer d’être un modèle du végétal puisque certaine ville vont bientôt nous dépasser.
    A coté de chez nous d’ailleurs il on déjà récupéré le salon du végétal parti d’Angers.
    la grosse erreur d’Angers c’est d’avoir cette autoroute urbaine encore en 2017 en plein centre ville au pied de son château, qui coupe littéralement la ville en deux.
    Les quelque brindilles au milieu ne change pas l’effet de 100 000 véhicules qui passe chaque jours en son cœur de ville.

    chris 12 juin 2018 7 h 53 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 67 = 68

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

titre