Hippisme

Quinté. Le Prix Pythia à Laval ce vendredi 29 mai 2020.

Publié

le

Le Prix Pythia à Laval ce vendredi 29 mai 2020.

Direction Laval , ce vendredi 29 mai 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, Le Prix Pythia s’affronteront partants. La course sera disputée sur 2875 mètres, et dotée de 56 000€

Dans cette épreuve, Diable de Vauvert (7) est très intéressant dans le sens qu’il se montre toujours généreux. A l’entraînement actuellement, je le trouve en très belle forme. Vendredi, il va se présenter dans de bonnes conditions. La piste de Laval ne va pas le déranger. Je m’attends à le voir bien se défendre s’il peut bénéficier d’un parcours caché et d’une course sélective, indique Bertrand Le Beller

Les confidences de Geny

Philippe Billard: Violetto Jet (1) était un peu moins bien en fin de meeting, ce qui explique sa disqualification le 27 février. On a pu faire le nécessaire depuis. Il travaille bien et découvre un bon engagement dans ses cordes. Il s’agit d’un très bon élément. Sans incident, il détient une première chance.

Bruno Marie: Crêpe de Satin (2) n’a plus de marge, mais elle est pratique et ne lâche jamais le morceau. À l’entraînement, elle affiche une forme irréprochable. Elle n’a encore jamais couru à Laval, mais elle devrait s’y plaire. Piste plate, elle est vraiment à son affaire. Elle sera déferrée des quatre pieds. Bien sûr, le lot est relevé. Cependant, elle peut encore mettre son grain de sel à l’arrivée si tout se passe bien.

Christian Bigeon: J’avais le choix entre ce quinté et celui de mardi prochain à Vichy, où rendre 25 mètres à un cheval de la trempe de Fire Cracker me paraît impossible. Sa dernière sortie où il a été vraiment bon ne m’a pas surpris, car il avait très bien travaillé. Alinéa (3) est resté dans le même état. Le lot est bien composé mais s’il ne commet pas de bêtises et qu’il négocie correctement les tournants, il a sa chance.

Guillaume Gillot: Après sa dernière sortie, Black Jack From (4) a décompressé pendant un mois. Maintenant qu’il a repris le travail depuis six semaines environ, il manifeste pas mal d’allant. Il est prêt à courir sa chance d’emblée. Il sera déferré des postérieurs. J’aurais préféré la piste de Vincennes, mais il a déjà gagné à Laval. En revanche, j’espère qu’il ne va pas pêcher par son manque de maniabilité et se retrouver trop loin.

William Bigeon: Diablo du Noyer (5) n’a pas été revu depuis sa victoire mi-février, mais a continué à travailler régulièrement en parallèle de sa saison de monte. Je l’estime en bonne condition et prêt à bien faire. Il a débuté victorieusement à Laval, la piste ne sera pas un souci. Il est sérieux et va faire sa course. Maintenant, le lot est très bon. Il sera aussi bien déferré des postérieurs. Il peut être dans les cinq.

Yves Dreux: Dans l’étape du Croisé-Laroche, Belle Louise Mabon (6) a accompli une belle ligne droite. Quelques mètres de plus lui auraient permis de se classer cinquième. Mais c’est une attentiste et il est évident que le manque de train l’a desservie. Physiquement, elle est au top. Elle a toujours bien couru. Comme elle a usé un peu de pied la dernière fois, elle ne sera déferrée que des antérieurs, mais elle est compétitive.

Jean-Michel Bazire: Dreambreaker (8) découvre un bel engagement fermé, cette course constitue un objectif. Au travail, il est parfait. Je le déferre des quatre pieds et le profil de Laval lui convient. Je crains en priorité Violetto Jet, mais il détient ici une première chance.

Vincent Martens: Alcoy (9) méritait cette victoire en fin d’hiver à Cagnes-sur-Mer. La trêve forcée (ou plutôt le confinement) lui a permis de décompresser. Il a l’air très bien à l’heure actuelle. À l’aise piste plate, il va apprécier le champ de courses de Laval. En classe pure, il vaut un tel lot. En tout cas, si tout se passe bien, alors il a sa place parmi les trois premiers.

Christian Bigeon: Après un bon début de meeting hivernal, Be Bop Haufor (10) est retombé dans ses travers et a essuyé plusieurs échecs. À l’entraînement, il montre pas mal d’allant. Certes, il effectuera une rentrée et il aurait préféré Vincennes à Laval où les tournants risquent d’être trop serrés pour ses aptitudes. Cela dit, s’il reste appliqué d’un bout à l’autre, on ne peut pas l’écarter pour une allocation.

Rodolphe Lagadeuc: Colt des Essarts (11) a peu couru cet hiver, car il a été contrarié dans sa préparation par quelques soucis de santé. Il n’était pas au top. En revanche, il a recouvré à l’entraînement toutes ses marques. Le printemps lui est souvent favorable. Il sera à son affaire sur la piste de Laval. Il est bien engagé et sera déferré des quatre pieds. J’en attends une bonne performance.

Philippe Billard: Nancy America (12) s’est montrée régulière tout au long du meeting d’hiver. Elle a soufflé un peu après celui-ci, mais a du travail derrière elle. Elle découvre un bel engagement pour sa rentrée et court toujours bien sur sa fraîcheur. Elle est capable de disputer l’arrivée d’autant que le profil plat va la servir.

Jean-Michel Baudouin: Il s’agit d’une rentrée. Elvis Madrik (13) n’a pas été revu depuis plus de trois mois et n’est pas affûté. D’ailleurs, il va rester ferré. Il affronte une opposition très sérieuse, sa tâche sera compliquée. Dans l’immédiat, je n’ai pas d’objectif précis avec lui. On va prendre les courses comme elles viennent.

Jo Corbanie: Lors de sa dernière sortie à Vincennes, Jerry Mom (14) a pris une bonne troisième place. Il était prêt à gagner ensuite ; malheureusement, avec les événements, il a dû rester confiné. À l’entraînement, il paraît bien. J’espère qu’il ne va pas manquer d’un petit quelque chose. Il devrait se plaire à Laval. J’ajoute qu’il sera déferré des quatre pieds. Je pense qu’il va finir parmi les trois premiers.

Philippe Billard: Cérenzo Turbo (15) n’a pas couru depuis fin novembre, il s’agit donc d’une vraie rentrée. Il sera déferré pour ce bel engagement et évoluera sur un profil plat qui lui convient bien, mais cela risque quand même d’être difficile. L’opposition est sérieuse.

Loïc Bernard Martin: On avait pris la décision de le laisser tranquille durant l’hiver. Cocktail Julino (16) est allé à la mer, ce qui lui a pleinement profité. Il effectuera une rentrée après plusieurs mois d’absence. Il n’a pas l’air mal au travail mais au vu de l’opposition, sa tâche ne sera pas facile. Il va également rester ferré. Il a un bon programme à venir…

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store windows

Une synthèse: 1-8-7-14-9-3-6-5 La synthèse de presse: 1 – 8 – 3 – 7 – 9 – 11 – 12 – 14

L’arrivée: 7 – 5 – 8 – 9 – 12

Europe 1 : 1-9-8-14-7-11-12-5
Le Parisien :1-7-8-9-14-5-11-12-
Ouest France:1-7-9-8-14-11-4-5
Paris Turf :1-8-9-7-3-11-5-14
RTL  :1-7-8-14-12-9-3-5
Sud Ouest :8-1-9-14-7-11-12-5

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 − = 32