Sport

La flotte IMOCA reprend du service suite aux travaux d’hivernage.

Publié

le

Fabrice Amedeo skipper IMOCA- Photo © Jean-Marie LIOT-www.jmliot.com

Depuis la fin du déconfinement les marins et l’ensemble de leurs équipes préparent leur retour en mer. Les chantiers hivernaux ont été rallongés suite à la période de confinement, les tests de jauge et les sorties techniques se multiplient. 

2020 étant une année de Vendée Globe, chaque bateau a alors été complètement démonté durant l’hiver afin d’analyser chaque pièce minutieusement et les remplacer si besoin. Des renforts ont aussi été ajouté sur certains IMOCA comme celui du MACSF d’Isabelle Joschke. « Ces renforts étaient une nécessité. C’est un bateau de 2007 qui n’a pas été conçu pour accueillir des foils qui amènent des vitesses supérieures, des chocs plus violents et des charges plus grandes, » explique Alain Gautier, team manager du projet MACSF. Au niveau de l’ergonomie des travaux d’amélioration ont été réalisés aussi : sur les zones de table à cartes et de repos par exemple et certaines casquettes de protection ont été rallongées  en suivant la tendance des IMOCA de dernière génération, dont les cockpits sont très à l’abri des projections d’eau sur le pont. Le skipper de La Fabrique a rapporté « Avec notre nouveau bateau devenu foiler, les vitesses et l’humidité à bord ont été encore augmentées, tout comme ma vulnérabilité en extérieur. Etre trempé tout le temps, je n’en peux plus ! Il est essentiel pour moi de préserver mon intégrité physique afin d’être le plus en forme, et donc le plus performant, possible.»  Cependant les modifications ne sont pas forcément visibles des non spécialistes, mais elles sont pourtant importantes.

Suite a cette période de confinement les skippers n’ont évidemment pas pu prendre le large pour s’entrainer et cela a inquiété ces derniers voyant les échéances se rapprocher d’autant plus qu’elles sont particulièrement ambitieuses. Les conditions météorologiques actuelles sont plutôt favorables envers les skippers qui pour certains ont repris la mer tout en veillant à respecter les règles sanitaires.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 6 =