Cholet

Des excréments à la sous-préfecture de Cholet : Le préfet « ce comportement choquant n’a été précédé d’aucune demande d’audience. »

Publié

le

Crédit AM – François Burdeyron, préfet de Maine-et-Loire

Quelques habitants résidant à proximité de l’aire de grand passage des gens du voyage de Cholet ont déposé hier des sacs d’excréments devant les grilles de la Sous-Préfecture de Cholet.

« Le Préfet observe que ce comportement choquant n’a été précédé d’aucune demande d’audience. Par ailleurs, à sa connaissance, les habitants qui se plaignent des comportements des gens du voyage n’ont pas porté plainte contre ceux-ci. Le groupe de gens du voyage qui a séjourné deux semaines sur l’aire d’accueil a proposé de prendre en charge les frais d’électricité, d’eau et d’évacuation des déchets. La ville de Cholet a refusé de signer une convention à cette fin et de mettre à disposition une benne à ordures..

Il est d’autant plus inapproprié de faire porter une responsabilité au représentant de l’Etat que le choix de l’implantation de l’aire de grand passage est le fait exclusif du président de la Communauté d’agglomération du Choletais. C’est lui qui a signé une convention avec la Société des Autoroutes du Sud de la France pour une mise à disposition de ce terrain pour cet usage.

En outre, le Schéma départemental d’accueil des gens du voyage, signé par le Préfet et le Président du Conseil Général le 29 août 2011 pour la période 2011-2016, dispose que les trois agglomérations d’Angers, Cholet et Saumur doivent chacune prévoir la mise à disposition d’aires pour les grands passages de gens du voyage.

Le Préfet note que l’agglomération d’Angers accueillera en 2013 des grands passages pendant 8 semaines du 5 mai au 29 septembre, et que l’agglomération de Saumur en accueillera durant 4 semaines du 12 mai au 21 juillet. Il n’y aucune raison que l’agglomération de Cholet se refuse à l’application de la loi commune et qu’elle se dérobe à la nécessaire solidarité entre les agglomérations concernées, alors même qu’elle n’était sollicitée que pour une durée limitée à deux semaines.

Le Préfet rappelle de nouveau par ailleurs qu’il a organisé une réunion préparatoire aux grands passages le 11 avril dernier, à laquelle participait Monsieur Jean Lelong, viceprésident de la Communauté d’Agglomération du Choletais, qu’il en a confirmé les conclusions par une lettre au Président de la CAC le 15 avril, lettre qui n’a donné lieu à aucune réponse ni observation. » indique ce soir un communiqué de la préfecture de Maine-et-Loire.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. boud boud

    5 juin 2013 at 9 h 52 min

    Si tous les français agissaient comme les gens du voyage , aux vacances , prendraient d’office les terrains municipaux , , squattaient des terrains privés, la réaction de l’état serait rapide . Les gens du voyage n’ont aucune considération pour les autres , il se servent en courant et en eau , forcent les terrains municipaux , laissent les immondices derrière eux et la facture de remise en état est payée par le contribuable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

98 − = 97