Sante

Près de 400 soignants ont manifesté à Angers ce jeudi

Publié

le

Ce jeudi, 400 « blouses blanches » ont répondu à l’appel des syndicats.

Ce jeudi 4 juin, environ 400 soignants se sont donné rendez-vous devant le CHU d’Angers, répondant à l’appel des syndicats hospitaliers.

Depuis plus d’un an maintenant, les soignants de toute la France manifestent régulièrement dans le pays, réclamant un manque d’effectif et de moyens matériels et financiers, ainsi qu’une revalorisation des salaires. Lors de la crise du Covid-19, ces problèmes récurrents dans les hôpitaux publics ont pu être exposés à la population « En cette période, on n’a jamais été aussi légitimes pour demander le dégel du point d’indice salarial. »  proclame un manifestant.

Le 18 mai, les syndicats ont invité le secteur de la santé à manifester chaque mardi et jeudi. Aujourd’hui, ils étaient donc 400 à répondre à l’appel à Angers. Ces manifestations se termineront le 16 juin, où une journée de rassemblement à l’échelle nationale est prévue afin de défendre l’hôpital public. Parmi les syndicats organisateurs, on en compte quatre des cinq principaux de la fonction hospitalière (CGT, FO, SUD et Unsa) ainsi que deux collectifs à la tête des grèves et manifestations depuis un an : Inter-urgences et inter-hôpitaux.

Parallèlement à cela, les manifestants espèrent également avoir des réponses concrètes à la suite du Segur de la santé (lancé le 25 mai), une grande concertation du ministère de la Santé pour discuter des questions relevant du domaine sanitaire. Des espoirs assez faibles d’un événement qu’ils n’hésitent pas à qualifier de « mascarade et de pseudo-négociations donnant l’illusion aux soignants que les choses vous changer. C’est un simulacre de discussion qui ne vise qu’à une chose : faire croire à tout le monde que l’on s’intéresse au domaine de la santé. »

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 4 = 9