Angers

Le président Eric Groud cèdera sa place à la CCI de Maine-et-Loire en novembre.

Publié

le

Le président Eric Groud cède sa place à la CCI de Maine-et-Loire.

Le président Eric Groud cède sa place à la CCI de Maine-et-Loire.

Président de la CCI de Maine-et-Loire depuis 2011, Eric Groud laissera sa place de Président de la chambre du Maine-et-Loire lors des élections de novembre prochain, mais il gardera une place de choix dans l’institution au service des entrepreneurs.

La succession d’Eric Groud

L’Expert-comptable Eric GROUD s’investit très tôt au sein de la CCI de Maine-et-Loire au service de la création et de la reprise d’entreprise avec un engagement dans des dispositifs d’accompagnement des créateurs. Avec pour mot d’ordre “engagé avec passion”, il a vécu la fusion des trois chambres consulaire du département pour n’en faire qu’une seule.Il a été également l’un des membres fondateurs de la Fondation d’entreprise Mécène et Loire. Aujourd’hui, il souhaite en accord avec son bureau et les organes associés à la chambre ( MEDEF, CGPME …) transmettre à un de ses vice-Présidents, Eric Grelier le poste de Président de la Chambre du Maine-et-Loire.

Eric Grelier, le candidat qui fait consensus

Eric Groud, Candidat à la présidence de la CCI de Maine-et-Loire.

Eric Groud, Candidat à la présidence de la CCI de Maine-et-Loire.

Eric Grelier, investi dans le végétal et dans la franchise « Oya », est pour le moment déjà vice-président de la chambre consulaire. A 54 ans, lui désigné par ses confrères et avec le consensus des syndicats et fédérations avec « une fibre à l’engagement collectif «  dit-il de lui le franchiseur de métier. « une adhésion naturelle » pour Bertrand Schaupp, président du Medef Anjou.Même ton pour Anouk Ullern, nouvelle présidente de la CGPME en Maine-et-Loire, qui salue le travail d’Eric Groud et la continuité avec Eric Grelier.

Le candidat Eric Grelier ne part pas seul seul dans l’aventure. Accompagné de Philippe Choquet, Jean-François Renoir et Jean-Benoît PORTIER, les hommes vont consulter, écouter …. et proposer 4 axes ( autour de leur programme pour la nouvelle mandature. « Un mandat de transition dans le monde de demain » explique Eric Grelier et qui souhaite être encore plus proche des entrepreneurs et accompagner les dirigeants vers les prochaines mutations comme le numérique. L’attractivité, l’international, le rayonnement et le Mécénat ne sont pas oubliés comme l’entreprenariat, la formation ou l’apprentissage. Enfin, Eric Grelier souhaite faciliter la vie de l’entreprise au quotidien comme une veille sur certains projets SCOT ou PLU, au profit des entrepreneurs.

Credit AM - Eric Grelier avec une partie de son équipe avec les représentants du MEDEF et de la CGPME.

Credit AM – Eric Grelier avec une partie de son équipe avec les représentants du MEDEF et de la CGPME.

 

Les élections en bref
Elu pour 5 ans, Les conseillers de la CCI de Maine-et-Loire seront élus lors des prochaines élections qui se dérouleront du 20 octobre au 2 novembre prochains. Les 26000 entrepreneurs du département devront élire 50 conseillers qui siègeront à la CCI de Maine-et-Loire, mais aussi pour certains dans l’organe régionale. Une fois élus, les conseillers devront élire leur président. Les candidats peuvent se présenter jusqu’au 23 septembre.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 4