Législatives : Corinne Lepage à Angers pour soutenir Sophie Briand-Boucher et Gérard Pilet

Une future ministre avec Sophie Briand-Boucher et Gérard Pilet ?

La fin de la campagne approche. Du côté de CAP 21, on a mis les petits plats dans les grands. Pour « conclure la campagne en beauté », Sophie Briand-Boucher a fait venir la présidente et fondatrice du parti, Corinne Lepage.

Depuis 1988, le suspens est assez faible dans la première circonscription. C’est toujours Roselyne Bachelot qui gagne. Sauf que cette année, l’ancienne Ministre de la Santé ne se présente pas. Elle a décidé de passer la main à son suppléant, Paul Jeanneteau (UMP). Bien que ce dernier occupe le poste de député, du fait de la présence de Roselyne Bachelot au gouvernement en 2007, il ne jouit pas de la même notoriété que l’ancienne ministre. Luc Belot (PS), candidat malheureux lors de l’élection précédente, espère bien prendre sa revanche et représenter la majorité présidentielle. Seulement, c’est un ami de longue date de l’actuel Maire d’Angers, Frédéric Béatse. La prise de fonction de ce dernier en février dernier a fait couler beaucoup d’encre chez les électeurs socialistes. Elle a aussi provoqué la démission du Conseil Municipal de Sophie Briand-Boucher (CAP 21).

Gérard Pillet : « je ne confonds pas éthique et stratégie »

Cette dernière se présente aux législatives « pour être au service des citoyens afin que chacun puisse vivre décemment de son travail dans une société juste, solidaire et qui prend en compte les grands enjeux environnementaux. » Son colistier, Gérard Pillet, s’est mis en retrait du Parti Socialiste suite au changement de Maire, car il « ne confond pas éthique et stratégie ». Même Corinne Lepage y va de son petit commentaire : « ce qui s’est passé n’est pas très élégant, déplore l’ancienne candidate à l’élection présidentielle. Je ne suis pas au courant de tous les aléas, mais Bernadette Caillard-Humeau a l’habitude de dire ce qu’elle pense. C’est une éviction qui a précédé comme par hasard l’éviction du maire. C’est une manœuvre très peu démocratique. A la place de Sophie (Briand-Boucher), j’aurais aussi démissionné. »

Seule candidature Cap 21 sur le département

Au niveau national, Cap 21 présentera une soixantaine de candidats. Sophie Briand-Boucher sera toutefois la seule représentante du parti à l’échelle départementale. L’ancienne Ministre de l’Environnement regrette l’absence d’accord avec le Modem, « François Bayrou s’y est opposé » ajoute-t-elle sans faire plus de commentaire. Elle adresse aussi une petite pique à Jean Arthuis, venu défendre Louis-Marie Bachelot (Alliance Centriste). Ce dernier aurait déclaré que « la candidature de Cap 21 était de gauche », ce à quoi Corinne Lepage a répondu « qu’on est du centre à partir du moment où on est capable de travailler avec la droite et la gauche, si on ne travaille qu’avec la droite, on est de droite. » Elle s’est aussi interrogée sur EELV : « pourquoi l’écologie doit-être à gauche de la gauche ? L’avenir, c’est le mariage entre l’écologie et l’économie », a-t-elle répondu.

Corinne Lepage au gouvernement ?

La députée européenne s’est expliquée sur son soutien à la candidature de François Hollande lors de l’élection présidentielle. « J’ai déclaré dès octobre 2011 que je ne souhaitais pas la réélection de Nicolas Sarkozy, rappelle Corinne Lepage. Ca n’aurait pas été cohérent de lui apporter mon soutien par la suite. » Pour rappel, elle n’avait pas obtenu les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l’élection et avait dû renoncer. Son soutien envers le nouveau Président irait-il jusqu’à accepter un poste de ministre ? « Si on me le propose, pourquoi pas entrer au gouvernement. J’imagine assez mal François Hollande, élu avec un score serré de 51,6% des suffrages, rester dans une conception socialo-socialiste. » Quoi qu’il en soit, elle continuera à se battre pour « une écologie ouverte et humaniste » !

Ludovic Aurégan

Les 78 candidats en Maine-et-Loire

Publié le 07/06/2012

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Angers · Edition · Politique · Vie locale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

48 + = 50